Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Arrivés sous les applaudissements en Italie

La première « brigade médicale cubaine en mission internationale » a été envoyée en 1963 en Algérie. Depuis, le savoir faire du pays en matière médicale est sollicité lors de chaque crise sanitaire.

En 2014, ils étaient dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest pour aider lors de l’épidémie Ebola. Lors de la crise du choléra à Haïti après le tremblement de terre, ils étaient encore présents.

Il s’agit de l’une des principales sources de revenu du pays. Les professionnels de santé cubains rapportent entre 8 et 10 milliards de dollars par an lorsqu’ils sont envoyé à l’étranger.

34 universités de médecine

Le pays comptent 34 universités de médecine pour une population de 11.5 millions d’habitants. A titre de comparaison, nous comptons en France 37 de ces universités selon le site du Conseil national de l‘Ordre des médecins. La faculté de médecine de Cuba accueille des étudiants provenant de pays latino-américains, africains et asiatiques à venir se former sur le sol cubain.

Sur son sol, ils sont 76.000 médecins, 15.000 dentistes et 89.000 infirmières. Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), il faut un minimum de 2,5 médecins pour 1000 habitants pour assurer un service sanitaire correcte. À Cuba, il y en a 8,2. Ils sont 3,2 en France, 3,9 en Espagne, 4 en Italie et 4,3 en Allemagne.

Nombre de médecins pour 1000 habitants

Nombre de médecins pour 1000 habitants

Avec cette nouvelle crise du coronavirus, ils sont à nouveau sollicités. A ce jour, Cuba a envoyé plus de 500 médecins et infirmiers dans le monde pour aider dans la lutte contre le Covid-19.

Une cinquantaine d’entre eux sont arrivés en Italie et 39 dans la principauté d’Andorre.

Qu’en est-il de la France

Certains territoires français d’outre-mer sont de véritables déserts médicaux. C’est pour cela que des discussions avaient été entamées pour pouvoir faire venir notamment en Guyane et dans les Antilles des médecins étrangers.

En février dernier, le président de la communauté territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre, accompagné des sénateurs Georges Patient et Antoine Karam, a entamé des discussions avec les autorités cubaines pour faire venir des médecins. Il a pour cela rencontré l’ambassadeur cubain à Paris, Elio Rodriguez Perdomo, ainsi que la vice-ministre cubaine de la Santé, Marcia Cobas.

Catherine Conconne, sénatrice de Martinique, évoquait lors de discussions parlementaires « une ressource qui ne se situe qu’à une heure de chez nous ». « Cuba dispose de larges ressources en matière de savoir-faire médical. Cuba n’est pas simplement le pays du mojito et de la salsa, c’est aussi un pays avec des médecins bien formés et extrêmement pointus dans leur domaine : j’ai moi-même été opérée par un médecin cubain et je me porte très bien ! », ajoutait-elle.

Elle a obtenu gain de cause. Le décret permettant aux médecins cubains de venir en Martinique a été signé vendredi 27 mars 2020 à Paris. 

Mais une cinquantaine de députés français de tous bords souhaitent aller plus loin. Dans un courrier adressé au Premier ministre, ils demandent que La Havane soit sollicitée pour l’envoi d’un contingent de médecins et infirmiers afin de prêter main-forte aux équipes françaises en métropole dans la lutte contre le coronavirus.

Si on en croit la vitesse avec laquelle réagit le gouvernement depuis le début de cette crise, on peut espérer une réponse courant septembre 2020…



Vous êtes maintenant plus de 70 000 à nous suivre sur notre page facebook ThePrairie.fr.
Nous en sommes fier et vous remercions de votre fidélité.
Nous avons lancé une page Tipee pour que vous puissiez nous aider à développer ce média indépendant et donc si vous souhaitez y contribuer, vous pouvez faire un don sur tipeee.com/theprairiefr/


Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr


N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn