Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

La polémique suite au tweet raciste de la LICRA, « Toi comprendre l’ambiguité », ne retombe pas. Dernier évènement : les excuses présentées par Alain Jakubowicz, le président de l’association, à une  chroniqueuse…

Historique

– Dimanche 5 juillet : échange sur Twitter entre plusieurs internautes et la LICRA sur la pertinence de l’utilisation du mot « islamophobie ». Un certain Amine se voit alors répondre en langage « petit nègre » par un « Toi comprendre l’ambiguité », « cette langue des colons qui consiste à n’utiliser qu’un pronom et un infinitif à l’intention des peuples indigènes. Langage dont la connotation raciste (le comble pour la Licra) n’est plus à démontrer, marque d’un profond mépris à l’encontre du destinataire du message», comme le rappelle la chroniqueuse Dom Bochel Guégan.

– Lundi 6 juillet : nombreuses réactions scandalisées par l’utilisation de ce langage. Voir cet article : LICRA et Tintin au Congo.

– Lundi 6 juillet en fin de journée : suppression du premier tweet polémique et excuses de la part de la LICRA. Il est question d’une « expression malheureuse ».

– Lundi 6 juillet toujours : le président de la LICRA Alain Jacubowicz présente ses excuses à la chroniqueuse « Dom Bochel Guégan » qui a eu un échange vif avec le CM responsable de ces tweets, échange qu’elle relate dans un article : « sur Twitter, la Licra me répond en « petit nègre » : des propos malvenus et inquiétants. »

[Rejoignez-nous sur  facebook fb.com/ThePrairie.fr et sur twitter @ThePrairieFr]

Le problème ?

Ces excuses seront, avec le message évoquant une « expression malheureuse », la seule réaction du président de la LICRA.

Et surprise! Pour faire dans l’euphémisme, parmi toutes les réactions indignées, c’est une chroniqueuse « blanche » qui trouve grâce aux yeux d’Alain Jakubowicz : « je vous présente mes excuses au nom de la @licra »…

[Rejoignez-nous sur facebook fb.com/ThePrairie.fr et sur twitter @ThePrairieFr]

La LICRA et son bureau exécutif « blancos »

Et quand on jette un coup d’œil au bureau exécutif de l’association, ce n’est pas vraiment la ressemblance avec les personnes victimes de racisme en France qui saute aux yeux…

Bureau executif LICRA Organigramme.

Bureau exécutif LICRA Organigramme.

 Alain Jakubowicz et les excuses sélectives…

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn