Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Oui, il a dit « Allahou Akbar » juste avant de nous sauter dessus.

A chaque attaque en France, cette expression est présentée comme un indice qui validerait le motif terroriste, un « cri de guerre ». 

Libération proposait dans une vidéo il y a quelques mois de déconstruire ce fantasme : « Allahou Akbar » est une « formule arabe également appelée Takbir qui se traduit en français par Dieu est le plus grand » et que généralement les musulmans emploient pour « exprimer leur joie lorsqu’ils ont réalisé un exploit ou pour se donner du courage lors d’une situation de détresse ». 

« Allah Akbar » n’est pas un cri de guerre !Eh oui, en France, il faut expliquer que « Allah Akbar » n’est pas un cri de guerre…

« Si un soir de match de foot vous entendez votre voisin musulman crier Allah Akbar, pensez à vérifier le score avant de faire intervenir le GIGN. Il se pourrait que son équipe ait tout simplement gagné. »

Ah oui, info de dernière minute : la Turquie est qualifié pour l’Euro 2016 qui aura lieu en France en juin 2016.
Aie aie aie !!!! 🙂

========
Participez au partage de l’info de la page ThePrairie.fr en cliquant sur « J’aime la page » et en invitant vos amis à le faire…

Posté par ThePrairie.fr sur mercredi 14 octobre 2015

La vidéo se conclut en invitant  à ne pas se précipiter sur son téléphone pour prévenir la police « si un soir de match de foot vous entendez votre voisin musulman crier Allahou Akbar » car « il se pourrait que son équipe ait tout simplement gagné », une remarque à ne pas oublier au mois de juin prochain, la Turquie doit en effet participer à l’euro 2016 en France… 

Ah oui, il y a même des sonneries de téléphone portable qui se font à base de « Allahou Akbar »… et donc si vous l’entendez dans un open space, demandez vous si votre collègue n’a pas oublié d’éteindre son portable… 🙂



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn