Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Vous ne pouvez pas y avoir échappé. Zemmour a reçu un crachat dans la rue et c’est devenu un scandale d’Etat.

Dans une vidéo diffusée initialement sur le réseau social Snapchat, on aperçoit Zemmour marchant seul à Paris. Un homme le filme tout en l’insultant. L’auteur de la vidéo apparaît ensuite face caméra et affirme lui avoir craché dessus.

Buzz immédiat ! Et de nombreux messages de soutien au raciste le plus célèbre de France.

Ses amis du FN/RN bien sûr mais aussi le président des Républicains Christian Jacob. Là aussi rien d’étonnant quand on se souvient que le parti qui s’appelait encore l’UMP à l’époque avait fait une ovation à Zemmour qui venait d’être condamné pour provocation à la discrimination raciale. Il y a eu aussi ses boss de CNews, la chaîne grâce à qui il existe encore médiatiquement. Des soutiens logique donc.

Par contre, on ne s’attendait pas vraiment à ce que le président de la République française… Macron, appelle un homme condamné pour racisme, et reste avec lui 45 minutes au téléphone pour le câliner, le réconforter ! 45 minutes oui.

Parce que de qui parlons-nous ?

Zemmour, c’est l’homme qui a été définitivement condamné en septembre dernier pour provocation à la haine religieuse après des propos islamophobes tenus en 2016. Dans l’émission C à vous sur France 5, il avait affirmé qu’il fallait donner aux musulmans «le choix entre l’islam et la France». Selon lui, la France vivrait «depuis trente ans une invasion» et «dans d’innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées», se jouerait une «lutte pour islamiser un territoire», «un djihad».

C’est cet homme que Macron a appelé pendant 45 minutes.

Il y a deux jours encore sur CNews, Zemmour réagissait à cet incident dans les rues de Paris. Selon lui, «ces islamo-racailles sont le bras armé d’une guerre de civilisation sur notre sol, d’un jihad permanent et qui chasse et pourchasse les infidèles.»

C’est cet homme que Macron a appelé pendant 45 minutes.

En 2017, un attentat dans une mosquée en Egypte provoquait la mort de 305 personnes dont 27 enfants. Zemmour, c’est l’homme qui avait voulu christianiser les victimes pour expliquer que les musulmans ne sont pas les principales victimes du terrorisme dans le monde. Selon lui, pour les terroristes, «les victimes étaient avant tout des soufis» et pour «l’Islam sunnite traditionnel, le soufisme ressemble beaucoup au christianisme, beaucoup trop, c’est une sorte d’hérésie» et donc Zemmour en concluait qu’en fait, une mosquée soufie était pire qu’une église. Un cerveau malade quoi !

C’est cet homme que Macron a appelé pendant 45 minutes.

Zemmour, c’est l’homme qui déclarait en 2014 au journal italien «Corriere della sera» qu’il fallait réfléchir à déporter 5 millions de musulmans, ce «peuple dans le peuple». «Je sais, c’est irréaliste mais l’Histoire est surprenante. Qui aurait dit en 1940 que un million de pieds-noirs, vingt ans plus tard, seraient partis d’Algérie pour revenir en France ? Ou bien qu’après la guerre, 5 ou 6 millions d’Allemands auraient abandonné l’Europe centrale et orientale où ils vivaient depuis des siècles ?»

C’est cet homme que Macron a appelé pendant 45 minutes.

Zemmour, c’est aussi celui qui disait être du côté du général Bugeaud : «Quand le général Bugeaud arrive en Algérie, il commence à massacrer les musulmans, et même certains juifs. Et ben moi je suis aujourd’hui du côté du général Bugeaud. C’est ça, être français !». Le général Bugeaud est responsable des enfumades de grottes en Algérie dans lesquelles se réfugiaient hommes, femmes et enfants fuyants les troupes colonisatrices françaises.

«Si ces gredins se retirent dans leurs cavernes, imitez Cavaignac aux Sbéhas! Enfumez les à outrance comme des renards», avait conseillé Bugeaud à ses subordonnées. L’un d’eux, le colonel Pélissier, n’avait pas hésiter à asphyxier plus de 1 000 personnes. Dans cette vidéo, une modélisation des massacres…

C’est cet homme que Macron a appelé pendant 45 minutes.

Liste non exhaustive…

Du coup, si Macron appelle un raciste notoire qui a reçu un crachat dans la rue, on peut donc espérer qu’il va bientôt appeler les millions de musulmans sur lesquels crachent Zemmour depuis des années..

Cet appel a bien sûr choqué

Vous vous demandez comment depuis des années, des millions de personnes se frappent le front en se demandant comment un raciste notoire peut avoir pignon sur rue dans les médias jusqu’à y tenir sa propre émission en toute impunité ? Macron vous apporte la réponse…

«On pourrait, en France, dans les médias, insulter des millions de gens avec des propos racistes sans aucune réaction de ses victimes?», réagit l’ex-footballeur professionnelle Vikash Dhorasoo.

Fanny quant à elle ne comprend pas. «Y’a quoi de choquant? Les 2 fois où je l’ai croisé je l’ai insulté aussi, j’pensais que c’était notre devoir de citoyen.»

Comme elle a dit elle…



Vous êtes maintenant plus de 70 000 à nous suivre sur notre page facebook ThePrairie.fr.
Nous en sommes fier et vous remercions de votre fidélité.
Nous avons lancé une page Tipee pour que vous puissiez nous aider à développer ce média indépendant et donc si vous souhaitez y contribuer, vous pouvez faire un don sur tipeee.com/theprairiefr/

Précision : NOUS N’AVONS ACCÈS A AUCUNE DE VOS INFORMATIONS évidemment. On ne fait que recevoir votre superbe don 🙂
Seul le site TIPEE à accès au reste.


Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr


N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn