Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Aude Lancelin a été notamment directrice adjointe de Marianne puis de l’Obs jusqu’en 2016 lorsqu’elle est licenciée, officiellement pour «insuffisances managériales». Elle affirme que c’est à cause de ses idées trop à gauche pour le journal

Cette semaine, l’Obs a été condamné aux Prud’Hommes pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Elle va désormais intégrer un nouveau média qui doit se lancer en janvier 2018 : Le MédiaTV.fr

Il y a quelques jours, ce dernier présentait les membres de l’équipe lors d’une soirée diffusée en direct sur internet. Aude Lancelin est revenue sur l’état de la liberté de la presse en France : «La situation est très grave dans les médias français, notamment, elle s’est aggravée sous le quinquennat de François Hollande», dit-elle.

Elle ajoute ensuite que «maintenant c’est 90 % des médias qui sont sous la coupe du CAC 40».

Selon elle, il est irresponsable de la part de certains de ses confrères journalistes qui travaillent dans ces médias de continuer à dire à l’opinion public qu’ils sont libres et ne reçoivent pas de coup de fil : «Le coup de fil, il existe et il est très courant et toutes les formes de censure et d’auto-censure existent».

Une vidéo réalisée par le collectif Osons causer en septembre 2015 revenait sur les dix milliardaires qui possèdent la majorité des sources d’information mainstream du pays : Martin Bouygues, Xavier Niel, Serge Dassault, Bernard Arnault, Vincent Bolloré, Pierre Bergé, Patrick Drahi, François Pinault, Mathieu Pigasse et Arnaud Lagardère…



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn