Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn
Vautour - ThePrairie.fr !

Réactions à l’attentat de Barcelone

Après chaque attentat, on les attend et en général, ils ne nous décoivent jamais. Que ce soit ceux qui aimeraient être au FN mais n’arrivent pas à l’assumer ou les membres du parti d’extreme-droite. On ne parlera ici que des premiers. 

Thomas Zlowodzki‏ remporte la palme : conseiller municipal dans l’Essonne, membre de Sens commun (composante de la campagne de François Fillon lors de la campagne présidentielle), le monsieur a balancé sur twitter qu’il fallait «assumer». Les attentats c’est la faute aux Français qui n’ont pas voté pour son champion François Fillon. Parce que nous devons tous savoir que si François Fillon avait été élu en mai dernier, il t’aurait ramené direct la paix dans le monde en 3 mois le mec. Maintenant «assumez» les Français !

Ca nous rappelle un peu Christian Estrosi qui avait osé déclarer après l’attentat contre Charlie Hebdo que si Paris avait eu le même système de vidéosurveillance que la ville de Nice, ça ne se serait pas passé comme ça. Et il avait raison. Rien ne s’est passé à Nice quelques mois plus tard…

Nicolas Dupont-Aignan : l’ex-futur Premier ministre de la Le Pen a commencé par faire de la politique politicienne française en attaquant le budget de la défense, puis il s’est rendu compte qu’il devait quand même dire un petit mot pour les victimes. 

Frédéric Encel : «intellectuel faussaire», pour reprendre l’expression issue du livre de Pascal Boniface, s’en est lui pris aux «idiots-utiles de l’islamisme radical».

Son tweet transpirait la joie. «Alors, alors, je vous l’avais dit hein, je vous l’avais dit.»

Valls : il se voyait à la table des Poutine, Trump et autres Merkel. Aujourd’hui il twitte de temps en temps pour essayer d’exister. Ne lui demander pas de réagir à l’attentat de Charlottesville ou à la coulée de boue qui a fait plus de 400 morts en Sierra Leone. Un ex-Premier ministre de la 5e puissance mondiale, on aurait pu s’attendre à quelques mots suite à de tels drames. Non, c’est pas son truc. Parler lui plutôt d’attentats.

Nous avons eu droit à 5 tweets en 24 heures sur Barcelone. Juste avant il avait aussi tweeté sur un attentat au Burkina Faso et l’attaque de militaires à Levallois-Perret.  



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn