Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Aujourd’hui se déroule le premier tour des élections législatives. A midi, le taux de participation était de 19,24 %, le taux le plus faible depuis 20 ans.

A 17h, il était toujours très bas avec 40,75 %. Comment s’en étonner quand on sait qu’il n’y a pas eu de campagne électorale…

Du coup, Ruth Elkrief est en panique pour son champion Macron. «Les Français vont devoir se bouger au deuxième tour», a-t-elle lancé. Il faut dire qu’une mauvaise participation est une très mauvaise nouvelle pour Emmanuel MacronIl a en effet besoin d’une légitimité très forte pour pouvoir mener à bien ses réformes, surtout quand on sait que son élection à la présidence posait déjà question puisqu’il n’y a pas eu de choix au deuxième tour et que beaucoup de Français ont voté pour lui au premier tour parce qu’on leur a dit qu’il fallait voter utile…

Voir article : Quelle légitimité aura Macron avec 17 % des inscrits sur les listes électorales…

Participation 1e tour législatives 2017 - ThePrairie.fr !

Participation 1e tour législatives 2017 – ThePrairie.fr !

Dans cet article, on vous présente quelques candidats qu’on aimerait voir perdre lors de ces élections.

Au parti socialiste tout d’abord :

  • Premier d’entre eux : Valls (1e circonscription de l’Essonne), l’homme le plus détesté de France pour sa trahison du PS, de Benoit Hamon mais surtout des Francais.

  • Vient ensuite celui qui fait tout comme Valls, l’éternel «brosse à chiottes» Malek Boutih (10e circonscription de l’Essonne). Il avait demandé à En marche de l’investir mais le mouvement du président de la République avait refusé. Il était alors retourné au PS… Nooooooooormal !

  • Myriam El Khomri (18e circonscription de Paris), pour avoir prêté son nom à Valls, et qui restera dans l’Histoire comme celle qui a commencé à casser le code du travail est la suivante.

  • Pour la sympbolique et achever le PS, la défaite de son boss Jean-Christophe Cambadélis (16e circonscription de Paris) serait également une bonne chose.

 

A droite, Eric Ciotti (1e circonscription des Alpes-Maritimes) qui partage un cerveau avec Nadine Morano, ne mérite pas non plus de revenir à l’Assemblée nationale. Il a cependant une assise très forte dans sa circonscription.

Il y a également le cas Meyer Habib (8e circonscription des Français établis hors de France), admirateur inconditionnel du boucher de Gaza, Netanyahu.

Côté extrême-droite maintenant :

Il faudra aussi suivre certaines circonscriptions dans lesquelles le FN est arrivé en tete au 2e tour de l’election présidentielle…

  • 12e du Pas-de-Calais : Bruno Bilde, FN (60,52% au 2e tour pour MLP)
  • 2e circonscription de l’Aisne : Sylvie Saillard, FN (59,84% au 2e tour pour MLP)
  • 10e circonscription du Pas-de-Calais : Ludovic Pajot, FN (60% au 2e tour pour MLP)
  • 3e circonscription du Vaucluse : (ancienne député, Marion Maréchal Le Pen) Hervé de Lépinau, FN (52,94% au 2e tour pour MLP)
  • 12e circonscription des Bouches-du-Rhône : Jean-Lin Lacapelle, député FN sortant (54 % au 2e tour pour MLP).

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn