Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Depuis mardi, une vaste campagne a été lancée sur les réseaux sociaux pour sensibiliser au sort des Rohingyas, minorité musulmane en Birmanie. La star du net Jérôme Jarre et l’acteur Omar Sy en sont à l’origine. Ils ont déjà récolté plus de 1,5 millions de dollars.

Cette minorité représentait 5% des habitants du pays en 2012, année au cours de laquelle le moine Ashin Wirathu a lancé un mouvement contre les Rohingyas provoquant leur exode massif depuis la région de Rakhine vers le Bangladesh voisin.


6mediarohingyas exode

L’ONU parle aujourd’hui de la minorité la plus persécutée au monde mais aussi de «crimes contre l’humanité». Il y a quelques jours les États-Unis ont condamné le «nettoyage ethnique» des forces de sécurité birmanes à l’encontre des Rohingyas et réclamé une enquête complète.

On pourrait donc s’attendre à ce que la Birmanie soit mise au ban des Nations. Et pourtant, des tours opérateurs continuent de proposer des séjours dans le pays. C’est le cas par exemple de Carrefour et sa filliale Voyages. Une twittos a donc décidé d’interpeller le service client qui lui a répondu qu’il ne s’agissait de «combats entre les forces de sécurité birmanes et des groupes armés».

Aucune mention du nettoyage ethnique en cours…

Plusieurs internautes se sont alors indignés de cette réponse et ont lancé une campagne afin de demander à Carrefour des explications avec le hashtag .

Ce n’est pas la première fois qu’une entreprise est interpellée sur les réseaux sociaux parce qu’elle ne prête aucune attention aux massacres dans le pays.

En 2014, M6 avait également eu droit à un bad buzz car le jeu Pékin Express se déroulait en BirmanieAccusée de taire un «génocide», l’émission avait perdu plusieurs de ses sponsors «après avoir été interpellés par des internautes». Les logos des marques H&M, Guy Degrenne, Twins For Peace, Bollywood Sari, Sari City avaient disparu de la liste des «partenaires» sur le site de M6.

Pékin express n’avait pas été reconduit la saison suivante.

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn