Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

C’est une véritable chasse aux sorcières à laquelle nous assistons depuis jeudi dernier avec l’annonce des candidatures de La République en marche pour les élections législatives : le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) et la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) examinent les investitures et collent les étiquettes «Recalé» ou «Admis»…

Première victime : Christian Gérin

La première victime de cette version 2017 du maccarthysme est Christian Gerin, producteur des émissions de TV «Faites entrer l’accusé» et «Le Magazine de la santé» et investi dans la cinquième circonscription de Charente-Maritime. Il a osé critiquer la politique d’Israël.

Dans un tweet en réaction au dîner annuel du CRIF,  il avait appelé à la «séparation du Crif et de l’Etat».

Rappelons que chaque année, la très large majorité de la classe politique française se rend à cet événement qu’Alain Finkielraut qualifiait dans une contribution à la revue trimestrielle juive L’Arche, en 2005, de «tribunal dînatoire où les membres du gouvernement français comparaissent devant un procureur communautaire». Et comme chacun le sait, Alain Finkielkraut est un antisémite avéré….

Christian Gérin avait aussi dénoncé ceux qui appelaient à «israéliser» la lutte antiterroriste en France après la tuerie de Nice : «Nous devons nous inspirer des méthodes israéliennes qui ont prouvé leur efficacité», avait déclaré Eric Ciotti sur la chaîne Israélienne I24News, pour ne citer que lui.

Christian Gérin avait alors demandé, avec humour, quelques précisions dans un tweet : «Les assassinats ciblés? Une  prison à ciel ouvert? Des détentions administratives sans procès? Un mur d’apartheid? La spoliation des biens? La transgression des lois internationales? Un gouvernement de coalition avec l’extrême-droite religieuse ?»

Il défend également le mouvement BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) qui appelle à la résistance pacifique contre la politique de colonisation de la Palestine par Israël.

Selon la porte-parole de La République en marche (LREM), Laurence Haïm, l’investiture de Christian Gérin est suspendue.

Deuxième cible : William Tchamaha

Le CRIF demande également l’annulation de l’investiture de William Tchamaha, candidat LREM dans la troisième circonscription de Seine-Maritime : selon Le Parisien, ce conseiller principal d’éducation dans un lycée professionnel est mis en cause pour un tweet de février 2017 où il appelait au «boycott des produits d’Israël et à l’embargo économique», cause défendue par la campagne internationale BDS.

Il a depuis supprimé son tweet et déclaré au Parisien : «Je ne connais pas ce terme. Je n’ai pas souvenir d’avoir appelé au boycott (sic), mais si le Crif a du temps à passer pour remonter mon historique sur tous les réseaux sociaux… Moi, je n’ai rien contre cet Etat, je suis un militant de la paix. Dans ce cadre là, je ne saurais pas dire si dans les trois ou quatre dernières années, j’ai relayé quelque chose pouvant être pris comme un appel au boycott.»

A l’heure où nous écrivons ces lignes, il apparaît toujours sur la liste des candidats En Marche à la différence de Christian Gérin.

William Tchamaha - Investiture En Marche - ThePrairie.fr !

William Tchamaha – Investiture En Marche – ThePrairie.fr !

Pourtant Macron avait donné tous les gages de bonne volonté

La réaction du CRIF et de la LICRA est étonnante puisque Emmanuel Macron avait déclaré lors d’un voyage au Liban en février dernier qu’il n’était «pas question» de revenir sur l’interdiction du boycott des produits israéliens en France.

Il avait renouvelé cet engagement au micro de Radio J quelques jours avant le premier tour de l’élection présidentielle allant jusqu’à déclarer que «L’antisionisme conduit irrémédiablement à l’antisémitisme».

Ségolène Royal avait déclaré que Valls «polluait» la première semaine de l’élection d’Emmanuel Macron en s’imposant dans l’agenda médiatique.

Il n’y a pas que Valls.



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn