Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Un centre de désintoxication espagnol à Madrid a souhaité faire une expérience sociale : quelle sera la réaction des badauds face à une jeune fille ivre déambulant dans la rue.  

Le même type de vidéos avait déjà été fait à Los Angeles et à New York. Dans le premier cas, l’actrice interagissait avec les passants. Dans le second, c’est la sortie des boites de nuit qui était testée. 

Cette fois, le directeur de la clinique Jose Miguel Gaona précise que le test a été fait en pleine journée, en centre ville et sans que l’actrice ne cherche à interagir avec les passants. 

Résultat : des propositions pour aller acheter de l’alcool et continuer à se saouler, des propositions pour aller à l’hôtel, et même des attouchements sexuels. L’équipe devra même intervenir. Mais personne pour aider. 

On pourrait penser que ce sont les pires passages qui ont été montés dans la vidéo mais Jose Miguel Gaona précise que « c’était le contraire » et que « des situations d’impolitesses et d’abus physiques ont été enlevées ».

Le directeur de la clinique conclue par ces mots :

« Si ce que vous venez de voir est arrivé en plein centre ville en journée, n’importe quel jour, entouré de badauds , alors qu’est ce qui se passe les jeudis et vendredis soir quand une adolescente a bu ou si une femme perd tout contrôle à cause d’une intoxication et est perdu dans une grands ville. »

Et nous ne sommes pas dans un pays dont la civilisation ne vaudrait pas la notre… 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn