Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

La deuxième chaîne de télévision israélienne a diffusé lundi dernier un enregistrement datant de 2015 dans lequel on entend Yahïr Netanyhau, fils de Benjamin, faire référence à une affaire de corruption dans laquelle est impliqué son père.

Ce dernier a tout fait par l’intermédiaire de ses avocats pour en empêcher la diffusion. Mais rien n’y a fait et le scandale a été immédiat dans le pays.

Alors qu’il était à l’entrée d’un club de strip-tease de Tel Aviv en compagnie de deux amis, Roman Abramov, représentant en Israël du milliardaire australien James Packer, et Nir Maïmon, fils d’un magnat du gaz, Kobi Maïmon, le fils Netanyahu a rappelé à l’un de ses deux compagnons de virée que son père avait aidé à décrocher un contrat gazier de 20 milliards de dollars.

  • Yair : «Si déjà on parle de putes, qu’est-ce qui est ouvert à cette heure-ci ?»
  • Roman : «Le Benedict ! Yaïr invite.»
  • Yair : «C’est jouable. La serveuse est accommodante…»
  • Yair : «Mais si tu veux, je te refile mon ancienne copine.»
  • Nir (en riant) : «Qu’est-ce que ça veut dire ?»
  • Yaïr : «Je dois la brancher avec tous, je paye mes dettes.»
  • Yaïr : «Mon pote, tu dois être très gentil avec moi. Mon père a fait avoir à ton père un beau deal. Il s’est battu pour cela à la Knesset, mon pote ! […] Eh, mon pote, mon père a arrangé pour ton père un deal de 20 milliards de dollars (dans l’accord sur le tarif du gaz) et tu viens pleurnicher pour 400 shekels (100 euros) que je te dois, espèce de fils de p… !»

Il fait référence à un contrat décroché par la société Isramco, dont le principal actionnaire est Ori Maïmon, pour l’exploitation de champs gaziers découverts dans les eaux égyptiennes.

Benjamin Netanyahu est en effet sous le coup de plusieurs enquêtes de corruption liées aux relations qu’entretient sa famille avec des industriels du pays selon le Guardian. Il aurait reçu illégalement d’importants cadeaux de plusieurs patrons.

On l’entend également proposer de «refiler» sa copine pour payer sa dette auprès de son ami Nir.

Yaïr Netanyahu a affirmé qu’il s’agissait d’une blague lancée sous l’emprise de l’acool. Il a ensuite ajouté :

«Ces propos ne reflètent pas ce que je suis, les valeurs sur lesquelles j’ai été éduqué et ce en quoi je crois. J’en suis désolé et je m’excuse si j’ai heurté qui que ce soit.»

Pauvre petit !

Famille Netanyahu - ThePrairie.fr !

Famille Netanyahu – ThePrairie.fr !

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn