Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Nadine Morano a été définitivement déboutée ce mercredi de ses poursuites pour injure contre l’humoriste Guy Bedos, qui l’avait notamment traitée de «conne» lors d’un spectacle en 2013, sur décision de la Cour de cassation.

Les propos de l’humoriste «visent la personne »

Dans sa décision, la Cour de cassation a validé la décision de la cour d’appel de Nancy, soulignant que les propos incriminés visaient «la personne» de Nadine Morano et «ne constituaient pas une atteinte portée à la fonction publique qu’elle incarnait».

Nadine Morano - Guy Bedos - ThePrairie.fr !

Nadine Morano – Guy Bedos – ThePrairie.fr !

L’eurodéputée LR avait porté plainte contre Guy Bedos, qui l’avait qualifiée le 11 octobre 2013 de «conne», de «salope», de «connasse» à Toul (Meurthe-et-Moselle), fief électoral de l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy.

Guy Bedos avait déjà été relaxé deux fois

En première instance comme en appel, Guy Bedos, poursuivi pour injure publique envers citoyen chargé d’un service ou d’un mandat public avait été relaxé.

Nadine Morano - Guy Bedos - ThePrairie.fr !

Nadine Morano – Guy Bedos – ThePrairie.fr !

En première instance, en septembre 2015, le tribunal correctionnel de Nancy avait estimé que l’humoriste était dans son «registre habituel».

Dans sa décision du 2 août dernier, la cour d’appel de Nancy avait estimé que les propos litigieux désignaient la «personne privée» et ne comportaient «aucune référence à la qualité de dépositaire de l’autorité publique» de Nadine Morano.

Cette dernière avait alors formé un pourvoi en cassation, qui a été rejeté mercredi.

Source : AFP

On vous propose de revoir cette vidéo de la magnifique Nadine Morano en pleine action de résistance 🙂



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn