Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Une résolution de plus qu’Israël ne respectera pas

Le 23 décembre dernier, le Conseil de sécurité de l’ONU votait une résolution condamnant la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens. Cette décision s’ajoutait aux nombreuses autres votées par le Conseil depuis des décennies et qu’Israël n’a jamais respecté

Depuis, Netanyahu menace le monde et convoque les ambassadeurs des pays qui ont osé rappeler le droit international. C’est un peu comme si un braqueur convoquait tous ses juges pour leur lancer à la figure : «Mais punaise je fais ce que je veux quoi, pour qui vous prenez-vous pour m’empêcher de braquer qui je veux hein ?»

Si Israël ne respecte pas les résolutions de l’ONU, pourquoi tant d’agitation alors ?

Parce que l’image de «la seule démocratie du Moyen-Orient» en prend un sacré coup, «la seule démocratie du Moyen-Orient» comme ont en effet l’habitude de l’appeler ses défenseurs inconditionnels en France pour justifier toutes les atteintes aux droits de l’Homme dont elle se rend responsable.

La RTBF consacrait un reportage à cet événement.

Ehud Barak et les germes du fascisme

En mai dernier, l’ex-Premier ministre israélien Ehud Barak déclarait qu’Israël était «infecté par les germes du fascisme» et que «des éléments dangereux» était en train de prendre le pouvoir avant de conclure par un appel à faire tomber le gouvernement avant qu’il ne mène à la catastrophe.

Il réagissait à la démission la veille du ministre de la défense Moshé Yaalon du gouvernement de Netanyahu.

Yaalon avait remis en cause la crédibilité du premier ministre qui s’apprêtait à nommer au gouvernement Avigdor Lieberman : «J’ai dit au premier ministre qu’étant donné son comportement au cours des derniers événements et mon manque de confiance en lui, je démissionnais du gouvernement et de la Knesset [Parlement] et prenais mes distances avec la vie politique».

Un général avait, quant à lui, comparé l’atmosphère en Israël à celle de l’Europe et plus particulièrement de l’Allemagne des années 1930 : «Une chose m’effraie, c’est de relever les processus nauséabonds qui se sont déroulés en Europe en général et plus particulièrement en Allemagne, il y a 70, 80 et 90 ans. Et de voir des signes de cela parmi nous en cette année 2016. La Shoah doit inciter à une réflexion fondamentale sur la façon dont on traite ici et maintenant l’étranger, l’orphelin et la veuve.»

General Yaïr Golan - ThePrairie.fr !

General Yaïr Golan – ThePrairie.fr !

Liberman, la droite raciste

Avigdor Liberman fait partie de cette droite israélienne qui pousse à la répression violente contre les Palestiniens.

Moshé Yaalon, démissionnaire, passait pour quelqu’un qui les tempérait… Quand on sait ce qu’est la tempérance israélienne, on n’ose imaginer ce que les plus durs ont en tête… quoique, il suffit pour cela de reprendre les déclarations dudit Liberman.

Le site L’obs y avait consacré un article :

  • «Ceux qui sont contre nous méritent de se faire décapiter à la hache.»
  • «Les israéliens arabes n’ont pas leur place ici. Ils peuvent prendre leurs baluchons et disparaître.»
  • Il faut créer deux Etats «ethniquement homogènes.»
  • «Nous devons combattre le Hamas comme les Etats-Unis ont combattu les Japonais. Les Américains ont vaincu le Japon sans invasion terrestre, rendant une occupation militaire absolument superflue.»
  • Mahmoud Abbas est un «terroriste diplomate.»
  • Selon Liberman, l’Europe suit une politique hostile aux juifs «comme dans les années 30.»
  • La paix avec la Palestine n’aura pas lieu «avant des décennies.»
  • Au sujet des prisonniers palestiniens : «Je propose de les transporter en autocars jusqu’à la mer Morte pour les noyer.»
  • Sa menace contre l’Egypte : «Bombarder le barrage d’Assouan.»

Un personnage qu’on reçoit bien sûr avec les honneurs au pays des Droits de l’Homme

Avigdor Liberman - Laurent Fabius

C’est beau tant d’amour et de volonté de paix dans la «la seule démocratie du Moyen-Orient»…



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn