Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

On est solidaire… C’est l’émission spéciale que proposait Laurent Ruquier hier soir à la place d’On n’est pas couché. 

Il recevait des hommes politiques, des personnalités de la société civile et des artistes. « Pas de polémiques, pas de débats, mon but est de réunir les artistes« , a déclaré le présentateur de France 2. 

Léa Salamé dit quelques mots avant de laisser la parole aux invités.

« C’est là notre devoir en tant que journalistes, écrivains, politiques de ne pas céder à cette colère là, de ne pas céder à l’instant primaire d’aller vers la haine de l’autre« . 

Quelques minutes plus tard, Jean-Luc Mélenchon prend la parole et rappelle que nous jeter les uns sur les autres est le but ultime de ces terroristes et « il faut donc les empêcher d’atteindre leurs objectifs.« 

« La haine dont il est question ce n’est pas celle des agresseurs, je les hais, je les hais, la haine qu’il s’agit de combattre c’est celle que ces agresseurs veulent incruster en nous parce que nous avons un devoir de lucidité. Ce sont nos ennemis. Il faut donc les empêcher d’atteindre leurs objectifs.« 

« Ils veulent parvenir à nous faire peur au point que nous perdions tout contrôle de nous même, que nous nous jetions les uns sur les autres (…). Ils veulent nous diviser (…), obtenir un clivage entre les musulmans et le reste de la société. »

Ses paroles suivantes lors de cette intervention font écho à certains journalistes ou politiciens, Ivan Rioufol ou Philippe de Villiers pour ne citer qu’eux, qui dès les premières heures, alors que les corps étaient encore chaud s’en prenaient aux musulmans parce que depuis hier « c’est une humiliation sans nom pour un musulman d’être identifié à de tels bourreaux« .

« L’Islam n’a rien à voir avec ça. Les croyants en France, pas un ne ferait de mal à une mouche, sinon une poignée énergumènes que nous trouvons dans toutes les religions. (…) Depuis hier c’est une humiliation sans nom pour un musulman d’être identifié à de tels bourreaux, à de tels abominables assassins. » 


 

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn