Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

C’était vendredi dernier. 

Pascal Praud, c’est le mec qui nous parle à 20h sur CNews du PSG ou du high-kick d’Evra et le matin sur la même chaîne de la loi travail de Macron ou du voyage de Trump en Asie. Il est comme ça Pascal, un pro dans tous les domaines. Bolloré penserait même à lui proposer un truc sur les progrès de la médecine. Il peut tout dire et tout faire le mec qu’on vous dit.

Vendredi dernier, son émission l’heure des pros était intitulée « Un nouvel antisémitisme grandit en France ».

Traduction : Les Musulmans sont-ils le nouvel antisémitisme en France ?

Pourquoi ce sujet ? Parce que nous sommes en plein affaire Tariq Ramadan qui est accusé d’agressions sexuelles et donc forcément, les musulmans doivent faire dans le #NotInMyName habituel. Ils devraient tous dire qu’ils ne cautionnent pas ses actes s’ils étaient avérés…

Alors que Pascal Praud et Eugénie Bastié (Le Figaro) lancent des chiffres dans tous les sens sans qu’on ne sache d’où ils les tiennent, le docteur en sciences politiques Clément Viktorovitch décide de leur rappeler quelques principes de journalisme : si on sait pas, ben on dit pas, et on balance pas n’importe quoi…

Révolutionnaire n’est-ce-pas ?

Problème pour monsieur Viktorovitch : en disant ça, il remet en cause l’existence même de BFM et CNews. Parler pour dire rien et n’importe quoi, c’est le mode de fonctionnement de ces chaines depuis des années. On ne sait rien mais on parle quand même parce qu’on doit tenir le spectateur en haleine.

On vous laisse apprécier…

Version intégrale

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn