Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Secrétaire national chargé de l’innovation économique au PS depuis un an et demi, Karim Bouamrane a été nommé samedi dernier nouveau porte-parole du Parti socialiste. Bien évidemment il ne faut voir là aucune action marketing de la part du PS. Que Karim soit nommé à un poste où il aura une grande visibilité à quelques semaines d’échéances électorales importantes est un pur hasard…

Retour quelques jours en arrière :

  • Valls démissionne du poste de Premier ministre pour partir à la chasse à l’électeur,
  • Bernard Cazeneuve est nommé à Matignon à la place de Valls,
  • Bruno Le Roux, président du groupe PS à l’Assemblée nationale, est nommé ministre de l’intérieur à la place de Cazeneuve,
  • Olivier Faure, député de Seine-et-Marne et porte-parole du Parti socialiste est élu par ses pairs à la tête du groupe à l’Assemblée nationale.

Ce dernier libère donc une place de porte-parole qui revient à… Karim Bouamrane «qui ne s’y attendait pas», affirme-t-il

Et pourtant…

Le jeune homme de 43 ans est élu à Saint-Ouen dans le 93, Saint-Ouen qui fait partie de la 1e circonscription du 93 pour les élections législatives, circonscription dont le député est… Bruno Le Roux, le nouveau ministre de l’intérieur donc. En 2013, Bouamarane/Le Roux était même un duo qui se lançait à l’assaut de la mairie de Saint-Ouen mais le PS avait été éliminé au 1e tour et la droite l’avait finalement emporté.

Le Roux/Bouamrane, ça semble donc être une longue histoire et le nouveau porte-parole semble avoir une certaine expérience des appareils politiques et plus particulièrement celui du PS où il a «exercé toutes les responsabilité».

Comment pouvait-il alors ne pas s’attendre à cette nomination ? A moins qu’il prétende avoir été mis là sans être consulté, ce qui serait assez grave… 

Karim Bouamrane - Twitter - ThePrairie.fr !

Karim Bouamrane – Twitter – ThePrairie.fr !

Lorsque le journaliste Nadir Dendoune du courrier de l’Atlas lui demande par ailleurs s’il assurera son rôle «même si Manuel Valls, qui a passé son temps à essayer de diviser le parti socialiste, l’emporte», l’élu répond par l’affirmative : «celui qui arrive en tête à la primaire devra premièrement rassembler son camp, puis la gauche. Et enfin, tous les autres candidats devront soutenir le vainqueur». 

Assez logique. On n’imagine pas un porte-parole déclarer qu’il ne respectera pas le résultat d’une élection.

Si Valls l’emporte, Karim Bouamrane devra donc faire la promotion d’un candidat qui retournera certainement à ses premiers amours, une droite dure sur les questions d’identité, pour pouvoir être crédible face aux Le Pen et autres Fillon.  

A suivre donc…

Une question cependant : Karim Bouamrane fera-t-il la promotion de cette superbe proposition toute neuve du PS qu’est l’instauration du droit de vote des étrangers aux élections locales ? Il s’agit là d’une proposition toute récente que jamais aucun candidat n’a faite. D’ailleurs ni Mitterand ni Hollande ne l’avait proposé…

Le nouveau porte-parole pourra-t-il regarder «les yeux dans les yeux» certains électeurs et leur dire de faire confiance à ce parti…

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn