Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Après la mort de trois enfants et l’hospitalisation de 73 autres gravement malades avec des symptômes similaires à ceux de la maladie de Kawasaki, l’État de New York met en garde contre les maladies infantiles liées au Covid-19. 

Le gouverneur Andrew Cuomo s’interroge sur un potentiel nouveau « chapitre » de cette épidémie dont on pensait qu’elle ne provoquait que des symptômes bénins chez les enfants. « C’est nouveau. C’est en développement », a t-il insisté

Il a également expliqué que beaucoup d’autres enfants ne présentaient pas les symptômes respiratoires généralement associés au Covid-19 chez l’adulte lorsqu’ils ont été amenés dans les hôpitaux de la région, mais tous ont été testés positifs soit pour le virus soit pour ses anticorps.

La maladie de Kawasaki, qui touche principalement les enfants de moins de cinq ans, peut entraîner une « surcharge » du système immunitaire, provoquant de la fièvre, une diarrhée sévère, des éruptions cutanées et une conjonctivite. Dans les cas plus graves, elle peut être mortelle.

Un autre cas a été signalé à Seattle et dans d’autres pays selon un rapport publié dans la revue médicale The Lancet.

Dans un communiqué de presse de l’American Heart Association, le Dr Jane Newburger, directrice du programme Kawasaki à l’hôpital pour enfants de Boston, a également confirmé qu’un petit nombre d’enfants ont développé un syndrome inflammatoire grave avec Covid-19, qui a souvent conduit à une hospitalisation.

« Nous voulons rassurer les parents – cela semble peu fréquent. Bien que la maladie de Kawasaki puisse endommager le cœur ou les vaisseaux sanguins, les problèmes cardiaques disparaissent généralement en cinq ou six semaines, et la plupart des enfants se rétablissent complètement », a déclaré madame Newburger. « Rarement, mais parfois, les lésions des artères coronaires persistent. C’est pourquoi la maladie de Kawasaki est la cause la plus fréquente de maladies cardiaques acquises chez les enfants des pays développés. Un traitement rapide est essentiel pour prévenir des problèmes cardiaques importants ».

Le 26 avril dernier, le ministère de la Santé britannique lançait également une alerte. Ces dernières semaines, de nombreux enfants avaient afflué dans les hôpitaux de l’île, présentant des symptômes inflammatoires inquiétants, proche de ceux de la maladie de Kawasaki.

Et en France, on apprenait qu’en quelques jours, 45 enfants avaient été hospitalisés à l’hôpital pour enfants de Necker avec les mêmes symptômes. Les spécialistes avaient fait le lien avec le Covid19. On observait également une augmentation des placements d’enfants en réanimation dans un état grave.

L’équipe avait indiqué que tous ces jeunes avaient été en contact avec le nouveau coronavirus, soulignant malgré tout que le lien de causalité n’était pas établi, à ce stade.

En temps normal, il y a moins d’un cas de ce type par mois à Necker…



Vous êtes maintenant plus de 70 000 à nous suivre sur notre page facebook ThePrairie.fr.
Nous en sommes fier et vous remercions de votre fidélité.
Nous avons lancé une page Tipee pour que vous puissiez nous aider à développer ce média indépendant et donc si vous souhaitez y contribuer, vous pouvez faire un don sur tipeee.com/theprairiefr/

Précision : NOUS N’AVONS ACCÈS A AUCUNE DE VOS INFORMATIONS évidemment. On ne fait que recevoir votre superbe don 🙂
Seul le site TIPEE à accès au reste.


Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr


N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn