Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

La France et « l’initiative d’un philosophe »

 

[Rejoignez-nous sur facebook fb.com/ThePrairie.fr et sur twitter @ThePrairieFr]

La France et « l’initiative d’un philosophe »

Olivier Ravanello, spécialiste des questions internationales sur ITélé, revient sur la responsabilité de la France dans ce qui se passe en Lybie : « La Lybie est en train de déstabiliser la région et pour l’instant c’est la Tunisie qui en fait les frais. »

Le journaliste rappelle que si Bush et les Américains sont à l’origine de la situation catastrophique que connait l’Irak aujourd’hui, nous ne devons pas oublier que « la France a une responsabilité particulière en Lybie ». C’est elle qui « renverse le régime de Kadhafi », qui « ne prépare pas l’accompagnement et la remise en place d’un Etat en Lybie » et qui a cru que « simplement l’initiative d’un philosophe pouvait suffire à rebâtir un pays. »

Après l’attentat du musée du Bardot en mars dernier, François Hollande s’était engagé à « renforcer » la coopération de la France avec la Tunisie sur les questions de sécurité, un engagement qui tarde à se concrétiser selon Olivier Ravanello : la Tunisie a en effet besoin de « sécuriser sa frontière extrêmement poreuse et d’avoir du matériel, des hélicoptères pour la surveiller », mais la « France est prête à en vendre mais pas à en donner ».

Elle a cependant proposé « du conseil » et « quelques gilets pare-balles »…

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn