Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Depuis le 13 mars dernier, la vente de masques est interdite et l’Etat réquisitionne tous les stocks disponibles. Il avait été jusqu’à récupérer des commandes importantes de la région Bourgogne-Franche-Comté et du département des Bouches-du-Rhône.

Mais depuis le 13 avril et l’annonce de Macron, nous savons qu’à partir du 11 mai, le déconfinement commence. La question des masques est donc plus que d’actualité.

Le ministre de l’éducation nationale Jean-Michel Blanquer n’a par exemple pas exclu le port du masque pour les élèves qui doivent faire leur rentrée de manière étalée sur plusieurs semaines. L’Elysée a de son côté déclaré hier que ces masques seront obligatoires dans les transports en commun.

La question qui se pose désormais est de savoir où les Français pourront s’en procurer.

Ce matin, on a appris que la confédération des buralistes avait obtenu l’autorisation d’en vendre à partir du 30 avril. Il s’agit des masques qualifiés par Macron de « grand public » destinés aux professions non médicales.

Dans un premier temps, ils seront réservés à « ceux qui travaillent (plombiers, commerçants et voisins) ». A partir du 4 mai, la vente sera ouverte à tout le monde.

Gérard Vidal, vice-président de la confédération des buralistes, précise que « dans un premier temps, nous allons vendre par pack de 10 masques, ils seront vendus en priorité à ceux qui travaillent et qui en ont besoin pour exercer leur activité ». « Ce modèle de masques est lavable et donc réutilisable une vingtaine de fois », explique-t-il. 

Ce n’est qu’à partir du 4 mai que la vente sera ouverte à tout le monde en espérant qu’il n’y a pas de pénurie…

Prix unitaire envisagé : 5 euros

Et ce prix de vente scandalise. Car si ces masques sont lavables, les gens ne vont certainement pas faire des machines tous les soirs.

Prenons donc une hypothèse simple : 

  • 2 masques par jour pour des questions d’hygiène
  • 2 masques de plus le weekend
  • Soit 12 masques par semaine 
  • Soit 60 euros à investir dès la première semaine

Pour un couple avec 3 enfants, on arrive à 300 euros…

Le monde d’avant semble s’être très vite relevé !



Vous êtes maintenant plus de 70 000 à nous suivre sur notre page facebook ThePrairie.fr.
Nous en sommes fier et vous remercions de votre fidélité.
Nous avons lancé une page Tipee pour que vous puissiez nous aider à développer ce média indépendant et donc si vous souhaitez y contribuer, vous pouvez faire un don sur tipeee.com/theprairiefr/


Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr


N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn