Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Hier soir, Aymeric Caron était invité de l’émission On n’est pas couché pour présenter son nouveau livre, Utopia XXI, plus de 500 pages dans lequel il exprime ses idées pour une société solidaire, écologiste, antispéciste et pacifiste.

Yann Moix a dans une première partie concentré ses attaques sur «trois pages» concernant la création de l’Etat d’Israël.

Avant de lire la phrase qu’il voulait dénoncer , il prend le temps d’expliquer que l’auteur «massacre intellectuellement» l’utopie qu’a été cet évènement dans l’Histoire et ajoute que «des petites approximations» feraient de Caron quelqu’un de «malhonnête», quelqu’un qui «truque les choses».

Rien que ça !

S’ensuit alors un long monologue du chroniqueur de plus de 5 minutes pendant lequel il va jusqu’à accuser l’invité de faire du «terrorisme intellectuel» lorsque celui-ci essaye de l’interrompre. Après avoir lu l’extrait du livre qui selon lui serait problématique, Moix conclut finalement en demandant des explications à Aymeric Caron sur ce qu’il qualifie de «trois mensonges historiques» qui feraient de l’auteur quelqu’un de «dangereux».

Caron rappelle alors qu’il s’interroge dans son livre sur notamment les origines des conflits, ce à quoi répond Moix qu’il fait des erreurs historiques disqualifiant au passage un historien reconnu, Shlomo Sand, cité par l’invité.

«Il y a un truc que je ne comprends, il y a une obsession chez vous Yann autour de cette question. Ça fait une page dans mon livre de 520 pages dans lequel le personnage s’interroge sur les origines des différentes utopies», lance alors agacé Aymeric Caron, un mot que lui «interdit» d’utiliser Moix, le même Moix qui qualifie son interlocuteur de «dangereux» et «malhonnête».

Moix insiste dans ses certitudes et Caron finira par lui rappeler quelques minutes plus tard que le chroniqueur peut ne pas être d’accord avec ce qui est écrit dans le livre mais qu’il n’est pas historien : «Vous n’êtes pas historien! Vous n’avez pas une meilleure connaissance forcément que ceux dont j’ai cité les travaux pour écrire ce livre.»

Dans une seconde partie, l’échange se tendra à nouveau.

Cette fois, Moix reproche à Aymeric Caron d’utiliser le mot «terrorisme» pour décrire les pollueurs «responsables de millions de morts», le «terrorisme industriel», le même Moix qui quelques minutes auparavant, lançait des accusations de «terrorisme» parce qu’il était interrompu dans une phrase.



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn