Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Des hommages rendus à Johnny Hallyday, des rétrospectives, des concerts, des émissions spéciales, bouffer du Johnny toute la journée… pourquoi pas ! On peut même supporter le petite dame qui passe à Marnes-la-Coquette et entonne un vieux tube. Après tout, c’est bien plus important que la décision de Trump de transférer l’ambassade américaine en Israël à Jérusalem au mépris du droit international !

Mais oser la comparaison de cette disparition avec celle de Victor Hugo, il fallait le faire… et la députée En Marche Aurore Bergé a osé

Ce mercredi matin sur Sud Radio, elle a évoqué un hommage «comparable à ce qu’on avait connu – enfin ce que la France avait connu – pour Victor Hugo par exemple».

«Quand je vois l’émotion que ça suscite, et elle est bien légitime, je pense qu’il y a aura je ne sais pas combien de personnes dans la rue présentes pour accompagner son départ. C’est peut-être comparable à ce qu’on avait connu – enfin ce que la France avait connu – pour Victor Hugo par exemple. C’est-à-dire qu’il y a une telle émotion qui traverse le pays, je pense que ça va être ce niveau de comparaison-là.»

«Tu auras autant de monde si ce n’est plus dans la rue pour l’accompagner», a-t-elle ensuite ajouté sur twitter.

Les estimations donnent le chiffre de 2 millions de personnes réunies pour les obsèques de l’auteur des Misérables le 1er juin 1885, soit 5 % de la population francaise qui était alors de l’ordre de 40 millions. Aujourd’hui, elle est de 57 millions. Il faudrait donc que 3,3 millions de personnes dans les rues lors des obsèques de Johnny Hallyday pour que la comparaison tienne… Qui sait !

Interrogé plus tard sur LCP, elle a maintenu ses propos : «Ceux qui méprisent l’émotion populaire que sa disparition suscite [ne] comprennent pas ce pays. […] Je pense qu’il y aura énormément de monde pour accompagner l’hommage national qui lui sera rendu».

Dans la journée, elle tweetera pas moins de 20 fois à propos de la disparition de Johnny Hallyday.

A titre de comparaison, elle avait tweeté deux fois hier pour le décès de Jean d’Ormesson.

Sur twitter, il lui a bien sûr été rappelé que peut-être, la comparaison était un peu… forte !

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn