Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

L’Union Européenne a adopté ce mercredi la mise en oeuvre de l’étiquetage des produits originaires de colonies israéliennes en Palestine. Les 28 Etats membres devront donc procéder à un étiquetage spécifique et le « Made in Israël » ne pourra plus s’appliquer pour des produits issus de colonies.

Pour rappel, les implantations dans les territoires palestiniens, au delà de la ligne verte de 1967, sont illégales au regard du droit international. Si régulièrement des heurts éclatent en Cisjordanie, c’est parce que des colonies y sont implantées et que l’armée doit les protéger.  

« Tant que 600 000 colons continueront à imposer leur loi à 13 millions de citoyens et à la communauté internationale, aucune solution durable ne sera envisageable », comme le rappelle le député européen Europe Ecologie Pascal Durand

Netanyahu a réagi… antisémitisme, blablabla

Benjamin Netanyahu a réagi en faisant un parallèle avec l’antisémitisme nazi. Rien que ça ! Il faut dire que toute décision de la communauté internationale qui n’irait pas dans le sens d’Israël est pour les dirigeants actuels de ce pays un acte antisémite. Du coup, rien de nouveau si ce n’est qu’un jour, il faudra peut-être quand même penser à raconter l’histoire de Pierre et le loup à la classe dirigeante israélienne…

Car au delà du fait qu’il s’agit simplement de faire respecter le droit international, ce droit qu’Israël ne reconnait que lorsqu’il lui est favorable donc, on peut également rappeler que plusieurs personnalités politiques israéliennes appellent depuis des années à faire la différence dans l’origine des produits dits « Made en Osraël ».  

Des personnalités israéliennes soutiennent depuis longtemps cet étiquetage

En 2012, Alon Liel, ex-directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères et ancien ambassadeur de l’État hébreu en Afrique du Sud, publiait une lettre ouverte dans laquelle il condamnait la politique d’étiquetage des produits israéliens consistant à apposer le « Made in Israel » sur les produits issus des colonies israéliennes.

En 2012 toujours, Avraham Burg, ex-président de la Knesset, le Parlement israélien et président de l’Agence juive et de l’Organisation sioniste mondiale, dans une autre lettre pointait les contradictions israéliennes à se qualifier comme « « la seule démocratie du Moyen-Orient » alors qu’il est le dernier occupant colonialiste du monde occidental » avant d’ajouter que « les véritables ennemis de l’avenir d’Israël » sont « les colons, les conquérants et leurs alliés politiques, dont Benyamin Nétanyahou, le premier ministre israélien. »

Avraham Burg et l'étiquetage des produits israéliens !

Avraham Burg et l’étiquetage des produits israéliens !

Ci-dessous, une carte qu’il est toujours intéressant de revoir pour se rendre compte de la « volonté de paix des dirigeants israéliens »

Palestine évolution !

Palestine évolution !



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn