Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

300 soignants du CHU de Saint-Étienne se sont rassemblés jeudi pour dénoncer des réorganisations de service et des fermetures de lit décidées en pleine crise sanitaire, sans concertation.

Pendant que les personnels hospitaliers étaient mobilisés dans le cadre de l’épidémie de Covid19, la direction aurait préparée un plan de restructuration des services sans consentement des médecins.

« On appelle les syndicats, ils n’ont pas plus d’infos. À la direction, on finit par nous dire que les procédures habituelles n’étaient pas possibles du fait de la lutte contre le Covid-19. Des réorganisations, voire des restructurations se sont décidées sans concertation, sans le consentement des médecins du fait du plan blanc. Ils font tout avec le plan blanc« , explique une infirmière de pédopsychiatrie, qui a appris la fermeture des quatre lits d’urgence dans son service parce qu’ils n’ont pas servi ces derniers temps. « Ça nous met en colère parce qu’on a vraiment le sentiment de se faire malmener. On se fout de notre figure », ajoute-t-elle.

Le lendemain, la direction de l’hôpital indiquait dans un communiqué qu’elle « réprouve fortement ce mouvement » pointant du doigt « un rassemblement peu opportun en période de crise épidémique ».

Elle récuse par ailleurs le terme de « restructuration ». Selon elle, l’objectif est de mettre en place une une organisation durable face au Covid et de garantir un accès aux soins pour les patients souffrant d’autres pathologies, tout en assurant leur sécurité sanitaire. « La direction précise également que ce « projet n’entraîne aucune suppression de capacité d’hospitalisation, ni d’effectifs ». L’hôpital précise également qu’il entend « pérenniser l’ensemble de ses lits et places », et « recruter de nouvelles compétences pour renforcer les équipes ».

Le jour d’après semble avoir commencé dans les hôpitaux de France et de nombreuses manifestations ont déjà été  organisées dans plusieurs autres villes comme à Paris, Toulouse ou Nantes.

 



Vous êtes maintenant plus de 70 000 à nous suivre sur notre page facebook ThePrairie.fr.
Nous en sommes fier et vous remercions de votre fidélité.
Nous avons lancé une page Tipee pour que vous puissiez nous aider à développer ce média indépendant et donc si vous souhaitez y contribuer, vous pouvez faire un don sur tipeee.com/theprairiefr/

Précision : NOUS N’AVONS ACCÈS A AUCUNE DE VOS INFORMATIONS évidemment. On ne fait que recevoir votre superbe don 🙂
Seul le site TIPEE à accès au reste.


Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr


N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn