Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Ce mardi, L’Express publie des extraits d’un livre de Patrick Buisson, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. 

Pour rappel, ce monsieur est l’ancien directeur du journal d’extrême-droite Minute. Sarkozy en avait fait son conseiller alors qu’il travaillait à se rapprocher des thèses du Front national pour préparer sa candidature à la présidentielle de 2007. 

Après la défaite de 2012, ils ont continué à entretenir des rapports corrects mais en 2014 lorsqu’on a appris que Buisson enregistrait clandestinement ses conversations avec Sarkozy qui était alors président de la République, les deux hommes se sont séparés. 

Les principales bombes dans ce livre :

Ce que pense Sarkozy de Chirac

Pendant longtemps, Sarkozy était le protégé de Jacques Chirac… jusqu’à ce qu’il le trahisse pour rejoindre Edouard Balladur en 1995 (comme il avait trahi Pasqua quelques années auparavant, la trahison et Sarkozy, un pléonasme).

Patrick Buisson raconte comment il parlait de son ancien mentor :

«Chirac aura été le plus détestable de tous les présidents de la Ve. Franchement, je n’ai jamais vu un type aussi corrompu. Un jour, il a voulu me faire signer un contrat avec l’Arabie saoudite. Je me demande encore comment il a osé me mettre ça sous le nez. Il en a tant fait qu’il était fatal que ça lui pète à la gueule. J’ai rarement rencontré quelqu’un d’aussi méchant et avide.»

Sinon, cet été, un certain Nicolas Sarkozy a rencontré le roi d’Arabie Saoudite à Tanger en toute discrétion. Objectif : réchauffer ses liens avec le pouvoir saoudien, alors que ses relations avec l’ancien roi Abdallah étaient plutôt distantes, ce dernier ayant été proche de… Jacques Chirac.

Nicolas Sarkozy - Salmane Abdelaziz Al Saoud - ThePrairie.fr !

Nicolas Sarkozy – Salmane Abdelaziz Al Saoud – ThePrairie.fr !

Sarkozy et le FN, une longue histoire

En 2007, il fait en sorte que Jean-Marie Le Pen puisse se présenter aux présidentielles en donnant instruction à un cadre de l’UMP de «faire remonter une cinquantaine de signatures d’élus au candidat» pour qu’il puisse obtenir ses 500 parrainages de maires.

Entre les deux tours de 2007, alors qu’il est opposé à Ségolène Royal, Sarkozy envoie Buisson voir le même Le Pen pour s’assurer que celui est bien disposé à son égard : «Appelle Le Pen… Demande-lui ce qu’il veut. Faut-il que je le reçoive ? S’il faut le recevoir maintenant, tu sais, je le recevrai. Je ne suis pas comme les autres. Je sais prendre mes responsabilités, moi.»

Le candidat UMP aurait même envoyé un message dans lequel il s’engageait à «assurer une représentation équitable des minorités dans les deux assemblées».

Sarkozy et le FN selon Patrick Buisson - ThePrairie.fr !

Sarkozy et le FN selon Patrick Buisson – ThePrairie.fr !

DSK : Sarkozy savait avant le Sofitel

Patrick Buisson révèle également que Nicolas Sarkozy était au courant des activités de Dominique Strauss-Kahn à Lille.

Celui qui est alors président de la République en 2012 voulait DSK comme candidat de la gauche face à lui afin de «le faire exploser en plein vol» mais l’affaire du Sofitel est passée par là.

Sarkozy et DSK selon Patrick Buisson - ThePrairie.fr !

Sarkozy et DSK selon Patrick Buisson – ThePrairie.fr !

Les bandes de blacks et beurs et intervenir comme le sauveur

Mais l’accusation la plus grave concerne les manifestations anti-CPE de 2006.

Nicolas Sarkozy est ministre de l’intérieur. Dominique de Villepin est Premier ministre. Des heurts violents éclatent dans Paris mais le locataire de la Place Beauvau préfère les attiser et s’en servir pour apparaître comme un «sauveur» face à des casseurs et enfoncer davantage son rival d’alors, de Villepin.

«Nous avions pris la décision de laisser les bandes de blacks et de beurs agresser les jeunes blancs aux Invalides, tout en informant les photographes de Paris Match. L’émotion fut en effet à son comble, après la publication de photos dont l’opinion ne retiendrait qu’une chose: des hordes sauvages étaient entrées dans Paris», écrit Patrick Buisson en citant Sarkozy et il ajoute : «On laissera [les casseurs] faire leurs courses chez Darty et à Go Sport.»

Une fois l’ordre rétabli, le ministre de l’Intérieur était apparu sur place paradant devant les photographes

Sarkozy et les bandes de "blacks et beurs" selon Patrick Buisson - ThePrairie.fr !

Sarkozy et les bandes de « blacks et beurs » selon Patrick Buisson – ThePrairie.fr !

Un résumé dans cette vidéo

Hier matin, Nicolas Sarkozy était interrogé sur Europe 1 et sa réaction au livre de Buisson a été : «ça ne m’intéresse pas». Il n’a pas démenti hein, il a simplement dit qu’il ne dirait rien. Pas fou le type, le Buisson, ça enregistre tout 🙂



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn