Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Claire O’Petit est de retour et ça n’a pas loupé. Une sortie, une énormité, elle ne déçoit jamais.

Hier chez Jean-Marc Morandini, elle a accusé les «professeurs de médecine» d’être responsables des mensonges du gouvernement dans la gestion des masques – et les guillemets font partie de la citation.

Selon elle, ce sont surtout des «professeurs de médecine qu’on voyait plus sur les plateaux qu’à l’hôpital» qui auraient par leurs déclarations inspirés toutes les incitations gouvernementales à ne pas porter de masques.

Pourtant l’animateur lui rappelle que le premier d’entre eux est un certain Jérôme Salomon, Directeur Général de la Santé qui a dit tout et son contraire depuis deux mois. Les montages reprenant ses différentes déclarations contradictoires pullulent d’ailleurs sur les réseaux sociaux.

Rien n’y fait ! Claire O’Petit accuse les «professeurs de médecine super génials…» d’être responsables de la débâcle gouvernemental.

Pour rappel, comme nous le disions dans un article, on compte pas moins de 17 médecins qui sont morts parce qu’ils ont été contaminés par le coronavirus… dans leurs cabinets et pas sur un plateau de télévision.

Qui est Claire O’Petit

Elle a fait ses armes dans la tristement célèbre émission Les Grandes Gueules, de RMC – Radio Biere Foot – l’équivalent sur les ondes hertziennes de l’émission de Pascal Praud sur Cnews, autrement dit un Bar PMU où sont invités tous les détracteurs des minorités, de la fonction publique, des manifestants anti-réforme des retraites, des chroniqueurs qui parce qu’on leur donne le titre de «Grandes gueules» pourraient se permettre de dire les pires obscénités.

Claire O’Petit a été pendant des années la commerçante du groupe. Elle y qualifiait les socialistes de «racistes», elle distillait sa haine des profs aux «jeans dégueulasses» et aux «cheveux pas possibles», elle disait avoir «toujours» voulu accélérer quand elle voyait un «barbu en djellaba» qui traverse au feu rouge.

Liste non exhaustive !

Et en 2017, sa candidature a été accepté par LREM dans la cinquième circonscription de l’Eure.

Depuis, de temps en temps, elle fait une apparition sur un plateau télé, sert sa logorrhée, et repart jusqu’à la prochaine…

Claire O Petit - Macron



Vous êtes maintenant plus de 70 000 à nous suivre sur notre page facebook ThePrairie.fr.
Nous en sommes fier et vous remercions de votre fidélité.
Nous avons lancé une page Tipee pour que vous puissiez nous aider à développer ce média indépendant et donc si vous souhaitez y contribuer, vous pouvez faire un don sur tipeee.com/theprairiefr/


Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr


N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn