Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

On se demandait qui allait oser. Et voilà, c’est fait. La palme revient donc à… Barack Obama : présents aux obsèques de Shimon Peres ce matin en Israël, il a lancé à l’assistance

«A bien des égards, il me rappelait d’autres géants du 20ème siècle que j’ai eu l’honneur de rencontrer. Des hommes comme Nelson Mandela, des femmes comme sa majesté la reine Elizabeth».

Solidarité entre prix Noël de la paix certainement. Car oui, souvenons nous que Barack Obama avait lui même reçu cette distinction en 2009 «pour ses efforts extraordinaires en faveur du renforcement de la diplomatie et de la coopération internationales entre les peuples». Il venait à peine de prendre ses fonctions…

Quelques années plus tard, Geir Lundestad qui a été durant 25 ans le directeur de l’Institut Nobel, regrettait de le lui avoir décerné, une «erreur» selon lui.

Le président américain a donc osé la comparaison. Shimon Peres serait à classer aux côtés de «géants» tels que Nelson Mandela, rien que ça !

Quelle ironie quand on sait que ni le Premier ministre israélien de l’époque Netanyahu, ni le Président du pays un certain Shimon Peres, n’avaient fait le déplacement en Afrique du Sud pour les obsèques de l’ancien président sud-africain. En 2013, les dirigeants de l’état hébreux avaient prétexté… le prix du voyage ! Quitte à insulter tout un peuple, autant le faire bien non…

Shimon Peres absents des obsèques de Nelson Mandela - ThePrairie.fr !

Shimon Peres absents des obsèques de Nelson Mandela – ThePrairie.fr !

L’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) publie ce matin un communiqué dans lequel elle revient sur cette expression, «homme de paix», pour qualifier Peres.

«Shimon Peres est à l’origine du surarmement d’Israël», rappelle l’organisation avant d’ajouter que c’est lui qui obtient des «socialistes» français en 1950 le premier réacteur nucléaire, et c’est aussi lui qui sera à l’origine de la colonisation et de la discrimination des juifs venus du Maghreb et du Machrek.

L’UJFP revient ensuite sur ce que sont les accords d’Oslo pour lesquels le monde s’était à l’époque enthousiasmé :

  • les Palestiniens reconnaissent Israël mais Israël lui n’a jamais reconnu la Palestine, seulement l’OLP et une autorité palestinienne «sommée d’assurer la sécurité de l’occupant», Israël pouvant à tout moment pénétrer dans les territoires administrés par cette autorité,
  • rien n’a été signé sur la création d’un État palestinien ou sur l’arrêt de la colonisation,
  • pire : entre la signature de ces accords et l’assassinat de Rabin, 60 000 nouveaux colons sont installés par les travaillistes,
  • arrivé au pouvoir après cet assassinat, Shimon Peres fait exécuter en pleine période de trêve Yahia Ayache (considéré comme l’artificier du Hamas, il relance ainsi les attentats-suicides de ce parti qui avait décrété une trêve),
  • il lance également une attaque sanglante contre le Liban et la ville de Cana : «une demi-douzaine d’obus tirés par l’artillerie israélienne s’écrasent, à Cana, contre un poste des Nations unies abritant des réfugiés. Plus de 100 civils, dont des femmes et des enfants, sont tués. Des dizaines d’autres sont horriblement mutilés. Israël tirera aussi sur une ambulance de la Défense civile en route pour Cana».

Massacre de Cana, Liban - 18041996 - ThePrairie.fr !

Massacre de Cana, Liban – 18041996 – ThePrairie.fr !

Le communiqué conclue en rappelant qu’il n’y a jamais vraiment eu de processus de paix mais seulement un «État d’apartheid et un rouleau compresseur colonial aidé politiquement et militairement par l’Occident.»

Pour Leila Shahid, ex-ambassadrice de la Palestine auprès de l’Union européenne, Shimon Peres a déçu «les partisans de la paix palestiniens mais aussi israéliens. […] il restera l’homme qui n’a pas mis en œuvre les accords d’Oslo.»

Il y a eu selon elle «l’homme qui a eu l’image respectable, cosmopolite, internationaliste et plutôt laïc d’Israël» et l’homme «qui a choisi d’aller avec Ariel Sharon» au lieu de continuer à défendre le parti travailliste.

A lire : Les multiples visages de Shimon Pérès

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn