Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

«Syrie : mais c’est simple, il suffit de…»

Quand on fréquente les réseaux sociaux, on est toujours étonné par les analyses du conflit syrien qui se résument à « il suffit de » !

On ne reviendra pas sur le fait que très rarement on essaye de revenir aux sources du conflit, aux sources de la déstabilisation de la région (voir article La Faute aux Arabes).

On vous propose ici seulement une vidéo qui essaye avec ironie de revenir sur l’ensemble des forces en présence : les Etats-Unis, la Russie, la Turquie, l’Iran, l’Arabie Soudite, le Qatar, les kurdes, les chiites, les sunnites, Daech, les groupes « rebelles », les groupes « terroristes »…

  • On remarquera que la France n’est pas du tout mentionnée…
  • On peut également signaler que la Turquie ne veut pas d’une base arrière pour le PKK au Nord de la Syrie, d’où les bombardements sur les Kurdes du YPG.
  • Il manque bien sûr les intérêts d’Israël dans tout ça, une puissance régionale frontalière de la Syrie.

Remarque : cette vidéo ne prend pas en compte les derniers développements, notamment la chute d’Alep en Syrie et la bataille de Mossoul en Irak.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn