Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Lors de la présentation du plan de déconfinement du 28 avril à l’Assemblée nationale, Edouard Philippe a demandé aux sociétés de transports de «s’organiser pour permettre, même dans le métro, le respect des gestes barrière» «au moins pour les trois semaines à venir».

Dans un courrier du 30 avril, elles lui répondent et expliquent qu’il est impossible de faire respecter une distance d’un mètre entre chaque usager.

«Il apparaît que les transporteurs ne disposent pas, aujourd’hui, des moyens humains et des matériels de nature à satisfaire à une telle obligation», affirme le courrier.

La SNCF, la RATP, Keolis, Transdev, et d’autres sociétés précisent qu’il y aurait même un risque «très élevé de trouble à l’ordre public qui conduira nécessairement à l’arrêt des transports publics.» Elles demandent donc la présence des forces de l’ordre pour réguler les flux de passagers.

Selon une modélisation faite par Le Parisien, seuls 160 passagers pourraient accéder à un train contre 1000 en temps normal pour faire respecter les préconisations.

On serait donc à une capacité de « 10% à 20% » maximum.

Dans ce courrier, les transporteurs demandent également que leur responsabilité civile et pénale ne soit pas engagée à travers une obligation de résultat.

Ils ajoutent que des «mesures coercitives», des sanctions donc, devaient être prévues.

Le secrétaire d’Etat aux transports Jean-Baptiste Djebbari avait annoncé il y a quelques jours que les «forces de l’ordre» seront chargées de faire respecter le port du masque dans les transports publics, mais également les services de sécurité des opérateurs de transport.

Il avait également averti que le non-respect du port du masque pourrait être sanctionné d’une amende de l’ordre de 135 euros.



Vous êtes maintenant plus de 70 000 à nous suivre sur notre page facebook ThePrairie.fr.
Nous en sommes fier et vous remercions de votre fidélité.
Nous avons lancé une page Tipee pour que vous puissiez nous aider à développer ce média indépendant et donc si vous souhaitez y contribuer, vous pouvez faire un don sur tipeee.com/theprairiefr/

Précision : NOUS N’AVONS ACCÈS A AUCUNE DE VOS INFORMATIONS évidemment. On ne fait que recevoir votre superbe don 🙂
Seul le site TIPEE à accès au reste.


Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr


N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn