Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Cet article a été traduit de l’anglais depuis le site buzzfeed.com. Il revient sur un rapport confidentiel remis à Trump par des responsables américains à propos d’agents du Kremlin qui possèdent des informations personnelles et financières à son sujet et qui pourraient le discréditer.

Un dossier circule depuis des semaines parmi les élus, les agents de renseignement et les journalistes. Il évoque des allégations explosives – mais non vérifiées – selon lesquelles le gouvernement russe a «entretenu, soutenu et aidé» le président élu Donald Trump pendant des années et a obtenu des informations compromettantes à son sujet.

Le dossier, qui est une collection de notes écrites sur une période de plusieurs mois, comprend des allégations spécifiques, non vérifiées et potentiellement invérifiables de contacts entre des assistants de Trump et des agents russes mais aussi des affirmations d’actes sexuels documentés par les Russes. CNN a écrit mardi qu’un synopsis de deux pages du rapport avait été remis au président Barack Obama et à Trump.

BuzzFeed News publie aujourd’hui le document complet afin que les Américains puissent se faire leur propre opinion au sujet des allégations sur le président élu qui ont circulé aux plus hauts niveaux du gouvernement US.

Rapports entre Trump et Kremlin, Buzzfeed - ThePrairie.fr !

Rapports entre Trump et Kremlin, Buzzfeed – ThePrairie.fr !

Le document a été préparé pour les opposants politiques de Trump par une personne identifiée comme un ancien agent de renseignement britannique.

Ces informations ne sont pas seulement non confirmées : il inclut aussi quelques erreur. Le rapport nomme par exemple mal une société, «Alpha Group», dans toutes les occurrences alors que c’est en fait Alfa Group. Le rapport indique également que le site de Barvikha, près de Moscou, est «réservé comme lieu de résidence pour la direction supérieure et ses proches associés». Il n’est en fait réservé à personne et est également occupé par des personnes très riches.

Les documents ont circulé pendant des mois et ont acquis une sorte de statut de légende parmi les journalistes, les législateurs et les responsables du renseignement qui les ont vus. David Corn, un rédacteur du site Mother Jones, a fait référence aux documents dans un article fin octobre. Adam Jentleson, le porte-parole de Harry Reid [sénateur démocrate du Nevada], a tweeté mardi que le leader démocrate du Sénat avait vu les documents avant d’écrire une lettre publique au directeur du FBI, James Comey [directeur du FBI], au sujet des liens de Trump avec la Russie. CNN a rapporté mardi que le républicain de l’Arizona John McCain avait donné une «copie comcoplète» des notes de service à Comey le 9 décembre mais que le FBI avait déjà des copies de plusieurs de ces notes.

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn