Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Lors du débat de l’entre deux tours de la primaire de la gauche, Valls avait affirmé que les règles étaient claires. «Je les ai signées», avait-il ajouté.

En effet, le 15 décembre 2016, il signait au bas d’un document qui rappelait les règles de la primaire : «Je m’engage à soutenir publiquement le (la) candidat-e qui sera désigné-e à l’issue des élections primaires citoyennes et à m’engager dans sa campagne. Je m’engage, par ailleurs, à respecter la Charte éthique. Un exemplaire de la Charte éthique, approuvé et signé, est joint à la présente déclaration d’engagement.»

Valls, engagement avant la primaire - ThePrairie.fr !

Valls, engagement avant la primaire – ThePrairie.fr !

Sur BFMTV, il avait déclaré qu’il ne pourrait pas défendre le programme de Benoit Hamon mais qu’il serait «loyal, parce qu’il y a des règles pour la primaire». «Je m’effacerai», avait-t-il ajouté.

Mais ça c’était avant…

Depuis, il a compris qu’Emmanuel Macron pourrait gagner la présidentielle, Emmanuel Macron qui a des positions proches de celles de Valls si on excepte les questions d’identité, et Valls a compris qu’il avait une carte à jouer pour son avenir personnel.

Il a donc changé d’avis – what a surprise !!!! – et annoncé qu’il n’apporterai pas son soutien à Benoit Hamon.

Vous vous demandez pourquoi les gens ne croient plus en la politique : Fillon s’accroche malgré une batterie de casseroles, Le Pen refuse d’aller devant les juges, Hamon est incapable de retirer leurs investitures aux législatives à ceux qui le trahissent et la parole de Valls vaut moins que le contenu des égouts de la ville de Paris



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn