Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

[Rejoignez-nous sur  facebook fb.com/ThePrairie.fr et sur twitter @ThePrairieFr]

Dire que depuis quelques jours, la majorité des médias français ne sont pas vraiment pro-Syriza en Grèce est un doux euphémisme. Au mieux, les grecs sont dénigrés, au pire ils sont insultés.

Vendredi matin, rebelote sur BFM avec le chroniqueur économique Nicolas Doze. Mais cette fois, lorsque la chaine fait intervenir la comédienne Anastasia Politi également militante du parti Syriza, ça ne se passe pas comme d’habitude.

Elle va accuser la chaine de faire de la « propagande » mensongère et d’être « vendue à des intérêts financiers ».

« Je vis en France et je vois depuis des mois et des mois le dénigrement du gouvernement grec et du peuple grec qui est opéré par tous les médias dont le votre BFMTV. »

Vidéo – BFMTV « vendue à des intérêts financiers »

Vous retrouverez dans cet article « Couverture médiatique du référendum en Grèce : le meilleur du pire » un panorama de la « curée anti-Syriza » dans la presse française.



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn