Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Nous sommes dans la nuit du 11 au 12 novembre dans un hôpital de Hébron en Cisjordanie occupée. 

Après s’être déguisés pour se fondre dans la population locale, plus de 20 militaires israéliens, ont pris d’assaut un hôpital. Abdallah Shalaldeh, 28 ans, a été tué dans l’attaque et son cousin Azzam Shalaldeh a été emmené alors qu’il était là pour y être opéré.

Ce dernier est accusé par Israël d’avoir poignardé un colon il y a quinze jours.

Abdallah Shalaldeh, 28 ans, tué dans un hôpital à Hébron !

Abdallah Shalaldeh, 28 ans, tué dans un hôpital à Hébron !

La séquence ci-dessous a été filmée par les caméras de surveillance de l’hôpital. On voit les assaillants pénétrer dans l’établissement. Un premier groupe pousse un fauteuil roulant avec une « femme enceinte », un soldat en fait déguisé, que l’on verra quelques secondes plus tard se lever. 

Selon le Dr Jihad Shawar, directeur de l’établissement, ils se sont dirigés directement vers le service de chirurgie où était Azzam Shalaldeh et « lorsque le cousin de Azzam Abdullah est sorti de la salle de bains, il a été abattu de plusieurs balles dans la tête et le corps. »

Hébron est l’un des points de tension principaux en Cisjordanie. 500 colons juifs vivent retranchés parmi 200 000 Palestiniens et pour rappel… en toute illégalité au regard du droit international. 

Amnesty International a demandé qu’une enquête soit menée sur « une exécution extrajudiciaire présumée à l’hôpital d’Hébron ». L’organisation rappelle que « tirer sur un blessé constitue un homicide délibéré et une grave atteinte à la Quatrième Convention de Genève. »



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn