Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Le 21 mars était annoncé la mort du médecin urgentiste Jean-Jacques Razafindranazy, premier soignant décédé du Covid19. Le 30 mars, la directrice de l’hôpital de Metz appelait à l’aide après la mort d’un sixième médecin en France. «Nous sommes arrivés à bout», déclarait-elle. Depuis, les annonces s’enchaînent.

Une liste de plus en plus longue

Le compte twitter «Accident du travail» recense les accidents du travail répertoriés chaque jour dans toute la France, Covid compris, et les décès parmi le personnel hospitalier.

  • le docteur Philippe Lerche, médecin généraliste à Villers-Outréaux (59)
  • le docteur Patrick Delalaing, médecin généraliste installé à Roubaix (59)
  • le docteur Valette, médecin généraliste à La Tour d’Auvergne (63)
  • Lydie Difoukidi, aide-soignante à Mée-sur-Seine (77)

 

Covid19, maladie professionnelle seulement pour les soignants

Mardi, le ministre de la santé a annoncé que le Covid19 sera reconnu «automatiquement» comme maladie professionnele pour le personnel soignant, une bonne nouvelle donc. Grâce à ce dispositif, «un soignant n’aura pas à démontrer qu’il a été contaminé sur son lieu de travail : on considérera qu’il l’a été», a souligné Olivier Véran. Il s’agit d’une «commande politique très claire, et qui sera honorée», a-t-il ajouté.

Par contre les autres de personnels devront passer les procédures classiques a précisé Olivier Véran. Pourtant au sein des hôpitaux travaillent des gens qui préparent les repas, des gens qui assurent la sécurité, d’autres qui font le ménage et qui prennent des risques similaires.

Yves Devisse, qui travaillait comme agent de sécurité au CHU d’Amiens devait partir à la retraite dans 7 mois. Il est décédé du Covid19.

Le syndicaliste Eddy Tricoche explique qu’il «faisait des rondes dans tout l’hôpital» et que «les personnels non-soignants du CHU d’Amiens n’avaient aucun matériel pour se protéger du virus jusqu’à la semaine dernière».

Si un autre agent de sécurité parmi les 51 autres que compte l’hôpital devait être infecté, sa maladie ne serait donc pas reconnue automatiquement comme professionnelle…

 



Vous êtes maintenant plus de 70 000 à nous suivre sur notre page facebook ThePrairie.fr.
Nous en sommes fier et vous remercions de votre fidélité.
Nous avons lancé une page Tipee pour que vous puissiez nous aider à développer ce média indépendant et donc si vous souhaitez y contribuer, vous pouvez faire un don sur tipeee.com/theprairiefr/


Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr


N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn