Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Marina Carrère d’Encausse présente sur France 5 les émissions «Allô Docteurs» et «Magazine de la santé». Invitée de l’émission Culture Média sur Europe 1, celle qui est par ailleurs médecin a justifié le fait de mentir pour «une bonne cause». 

Pendant des semaines, le gouvernement avec l’aide de nombreux journalistes et éditorialistes a tenu un discours très différent de celui que nous pouvions entendre dans d’autres pays : le port de masques dans le cadre de l’épidémie de Covid19 ne sert à rien. C’était l’époque de la «gripette». Il ne fallait pas paniquer parce que l’Etat avait tout prévu. Les commandes de matériel étaient passées, nous n’allions pas fermer les écoles et en stade 3, l’activité continuerait comme avant.

Marina Carrère d'Encausse - Michel Cymès

Marina Carrère d’Encausse – Michel Cymès

Marina Carrère d’Encausse et son confrère Michel Cymès font partie de ceux qui ont participé à diffuser une série de mensonges dont celui du port des masques et de leur pénurie. Dans Culture Médias, elle a assumé avoir été une porte-parole des autorités sanitaires lorsque celles-ci niaient toute pénurie ou même toute utilité des masques.

A la question de savoir si un journaliste était là pour «rassurer ou pour informer», elle répond que le mensonge «était pour une bonne cause puisque c’était pour le personnel soignant, pour protéger la population et le personnel soignant».

Selon elle, «on a priorisé» car «on avait pas assez de masques, là-dessus on ne peut pas dire le contraire».

On a donc «tout fait pour les réserver à ceux qui en avaient le plus besoin, c’est-à-dire le personnel soignant. Donc effectivement pour que la population ne se rue pas dans les pharmacies pour acheter des masques».

«Est-ce que là il aurait fallu dire exactement la vérité», demande t-elle avant de répondre «moi je trouve que ce genre de mensonge peut tout à fait être compris et s’excuser».

Marina Carrère d’Encausse poursuit : «aujourd’hui, je pense qu’on doit être, nous journalistes, dans une vérité totale, quitte parfois à être anxiogènes parce que la réalité aujourd’hui elle n’est pas forcément rassurante. Mais en disant tout ce qu’on sait aujourd’hui, sans cacher les choses».

Nous voilà rassuré… 

Il est certain que Marina va maintenant dire la vérité et ne plus participer aux différents mensonges d’Etat… sauf si elle estime qu’un petit mensonge «peut-être compris et excusé».



Vous êtes maintenant plus de 70 000 à nous suivre sur notre page facebook ThePrairie.fr.
Nous en sommes fier et vous remercions de votre fidélité.
Nous avons lancé une page Tipee pour que vous puissiez nous aider à développer ce média indépendant et donc si vous souhaitez y contribuer, vous pouvez faire un don sur tipeee.com/theprairiefr/


Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr


N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn