Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Ce lundi soir, ils se baladent sur les Champs Elysées après une séance ciné entre potes. Manque de peau, « ils » s’appellent Mehdi et Badroudine et ont des têtes de… Mehdi et Badroudine, des types qui n’entrent probablement pas dans la catégorie « race blanche » de Nadine quoi.

Après quelques minutes de marche, ils se retrouvent encerclés par six policiers. Mehdi est à ce moment au téléphone avec Mouloud Achour, qui présentait l’émission Clique sur Canal Plus, désormais devenue un site internet, clique.tv.

Mouloud Achour - Tweet

Mouloud Achour – Tweet

C’est là que les deux jeunes hommes racontent leur mésaventure de ce lundi soir : un contrôle au faciès.

Pourquoi eux ? « Parce vous portez une casquette », leur répond l’un des agents. Un autre ajoute « Ce n’est quand même pas de notre faute si vous faites plus de conneries que les nôtres ».  Sacs fouillés, téléphones, portefeuilles, tout y passe. Mehdi et Badroudine se plaignent. « Tu parles trop ». Ils sont alors séparés, l’une des deux victimes ayant au préalable été plaquée contre une vitrine.

Tous les jours en France

Des histoires comme celle-là, il y en a tous les jours en France. Mais cette fois, ce sont deux jeunes reporters qui en sont les victimes. Et ils ont décidé de le raconter.

Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah officient sur France Inter dans les émissions de Pascale Clark (Comme on nous parle, A’live) et forment le duo des Kids. Ils écrivent également sur le Bondy Blog. Un portrait leur avait été consacré dans Les Inrocks.

Pour la petite histoire, Mehdi Meklat, très présent sur tweeter – @MarcelinDchmps – avait été poursuivi par Isabelle Balkany parce qu’il utilisait sa photo en profil de compte. Oui oui la femme de Patrick, le type qui fait un concours avec Sarkozy pour savoir lequel aura le plus de juges aux trousses. Mehdi avait été convoqué au commissariat de Levallois-Perret. Résultat : il pouvait garder la photo de la dame en profil.

Récépissé de contrôle d’identité

Mehdi et Badroudine promettent qu’il y aura une suite. Car comme le rappelle dans un tweet Sihame Assbague, présidente du collectif  « Stop le contrôle au faciès », eux « ont la chance d’avoir une tribune pour raconter ce contrôle au faciès. » Ce n’est pas le cas de tout le monde

Cécile Duflot, ex-ministre du logement et Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale EELV, ont réagi chacune dans un tweet et rappelé la nécessité du récépissé de contrôle d’identité.

Il s’agissait d’une promesse du candidat Hollande (page 21). Ensuite il a confié à Valls le Ministère de l’intérieur…

Promesse François Hollande récépissé de contrôle d’identité !

Promesse François Hollande récépissé de contrôle d’identité !

A suivre…

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn