Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Après François Fillon et Marc Joulaud, le suppléant du candidat LR à la présidentielle, c’est au tour de Pénélope Fillon d’être mise en examen dans l’affaire de ses emplois présumés fictifs.

Les juges l’ont entendues hier mardi et ont procédé à sa mise en examen pour complicité et recel de détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux, et recel d’escroquerie aggravée.

Ce qui lui est reproché :

  • Il s’agit de savoir si elle a bien travaillé comme attachée parlementaire, au service de son mari et de son suppléant Marc Joulaud entre 1986 et 2013.
  • Il est également question des rémunérations perçues pour un poste de collaboratrice à La Revue des deux mondes.
  • Il y a également de possibles abus de biens sociaux : le propriétaire de cette revue, Marc Ladreit de Lacharrière, est un proche du candidat François Fillon. Rappelons que le candidat LR avait remis à Ladreit quelques années auparavant une légion d’honneur.
  • Il est par ailleurs possible que des documents fournies à la justice par le couple Fillon soient des faux.

 

 



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn