Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

Nous vous proposons une nouvelle histoire extraordinaire en France, ce pays magnifique qui aime parler des musulmanistes barbaristes et tout plein d’autres istes lorsqu’il s’agit de les asperger d’un peu de venin sarkoziste à base de valsite délicieusement trempée pendant des années dans une crème lepeniste, ce pays magnifique dans lequel il est possible de cracher sur plus de 5 millions de personnes parce qu’un journal régional a eu l’idée stupide de titrer un article avec le mot « lynchage » et d’évoquer une « police religieuse » dans une affaire dont on connait aujourd’hui les tenants et aboutissants : il s’agissait en fait d’une bagarre commencée par des insultes à base de « Sale grosse! » et « Vas-y toi même, jvais tdéfoncer ta bouche ».

Ce pays, c’est la France, pays magnifique dans lequel députés et porte-parole d’un parti de premier plan, tout comme l’ont fait les cadres d’un parti d’ascendance nazi, s’empressent de relayer une haine à l’égard de musulmans sans ne jamais prendre quelque précaution que ce soit.

Ce pays, c’est la France, pays magnifique dans lequel des médias nationaux s’empressent de vite relayer une information non vérifiée…

Dans ce pays magnifique, nous reproduisons ci-dessous les premiers échanges entre cadres de l’UMP/Les Républicains lorsque cette affaire est arrivée sur leurs bureaux et que la décision a été prise de faire la campagne du maillot de bain de Reims…

[Rejoignez-nous sur facebook fb.com/ThePrairie.fr et sur twitter @ThePrairieFr]

UMP et buzz de Reims – Les coulisses

Le texte ci-dessous a été publié sous le titre La maison en carton S01E02 : maillot de bain et politique champagne sur le blog https://keivanhelmi.wordpress.com

Il est reproduit avec l’autorisation de son auteur. 


Samedi 25 juillet 2015

10h : Baptiste Toutdoux, le stagiaire e-reputation des Républicains, entame mollement sa veille online. Il y a un mois, il avait pourtant annoncé non sans fierté à son entourage qu’il avait trouvé LE job d’été. Il se voyait déjà rédiger des notes à l’attention du président Nicolas Dessous-de-Bois et participer à des réunions de créativité stratégique.

Très vite, il a compris que sa routine serait faite d’Excel et de Factiva. Il a découvert avec de grands yeux écarquillés que les provinciaux boudent Le Monde et Les Echos. Quand le chargé de veille lui a présenté les noms de la Presse Quotidienne Régionale (PQR pour aller plus vite), il a levé un sourcil et lui a demandé si à tout hasard on ne serait pas en train de se payer de sa tête : «L’Est-Eclair ? Sérieux ? C’est pas le nom du premier balais d’Harry Potter ça ? Et Dauphiné Libéré, c’est quoi ? Un animal aquatique frivole qui aime les soirées débridées ? Guillaume, steuplé m’oblige pas à lire ça … »

11h20 : Baptiste se dit que finalement, ce samedi d’astreinte sera plus intéressant que d’ordinaire. Coincé entre deux articles sur des sections locales qui ont organisé un bingo, il déniche une perle sur l’Union : « Reims, lynchée parce qu’elle portait un maillot de bain dans un parc ».

11h21 : Tout s’enchaine. Baptiste prévient Guillaume, son supérieur. A peine remis d’un concert underground de Christine and the Queen, ce dernier parvient à garder son sang-froid et alerte Lydia Guirous, la porte parole du parti. Il raccroche avant d’avoir pu écouter la mise en garde de Baptiste « Enfin … L’article est assez vague hein et l’info est pas encore vérifiée donc je pense que … Allo Guillaume ? ouhou ? »

15h : L’histoire arrive légèrement déformée aux oreilles du bureau du parti : un commando de 5 ninjas islamistes a agressé une jeune fille en maillot de bain.

Comment l'UMP a décidé de faire buzzer Reims !

Comment l’UMP a décidé de faire buzzer Reims !

15h45 : Nadine Morano prend le lead et envoi un sms à Nicolas Dessous-de-Bois : « Nicolaaaaaas ahhhhh Nicolaaaaaaas. Désolée de te déranger mais c’est urgent !!! Des islamistes ont attaqué une fille en maillot de bain à Reims, il faut qu’on réagisse avant le FN !!! »

Note ThePrairie.fr : bon là normalement, « Nadine Morano prend le lead »… Game over!  

16h23 : Nicolas ne s’étale pas « Coucou Nadine. Je suis en vacances en Corse mais ne le dis pas trop fort. Je te laisse gérer. Mais sois prudente, ok ? La bise »

16h25 : Nadine Morano lance une visio conférence avec Eric Ciotti, Lydia Guerrous, et le Maire de Reims, qui est fort heureusement un Républicain :

– Nadine Morano : J’ai pas réussi à avoir BFM TV. Ils ont dit que j’ai épuisé mon quota sur les sujets liés à l’islam sur le dernier mois. Du coup, ils ne veulent pas m’inviter, sauf si c’est pour parler du Tour de France.

-Eric Ciotti : Ah la presse de gauche, tu sais … A nous de faire monter le sujet en épingle pour qu’on en parle. Lydia, tu peux mobiliser le milieu associatif ?

-Lydia Guirous : Bonne idée, je vais en toucher un mot à Dominique.

-Nadine Morano : Strauss-Kahn ? Tu es sûre que c’est bien prudent ? Cette fille en maillot de bain, ça risque de le perturber.

-Lydia Guirous : Mais non ! Sopo, de SOS Racisme. Ils vont faire ça bien t’inquiète donc pas !

-Nadine Morano : Bon on fait quoi nous du coup en attendant ?

-Eric Ciotti : On va endosser notre rôle de représentant de la République, et on va faire ce pour quoi les français nous ont choisi.

-Lydia Guirous : Des tweets ?

-Nadine Morano : Oh oui des tweets ! Je vais mettre une photo de moi en maillot de bain !

-Eric Ciotti : Euh …

-Lydia Guirous : Euh …

-Le Maire de Reims : Euh …

-Eric Ciotti : Mets plutôt une photo de Brigitte Bardot. Ces salauds du FN ont mis la main dessus, faut qu’on la rapatrie.

-Nadine Morano : Okay alors on tweet et on fait le point demain !

-Le Maire de Reims : Dites, vous voulez pas que je vérifie l’info quand même ? Allo ? Ouhou ? Y’a quelqu’un ?

20h55 : Eric Ciotti tweete

22h49 : Nadine Morano tweete  

23h45 : Lydia Guirous tweete

Dimanche 26 juillet

9h : Nadine Morano se réveille en sursaut et zappe frénétiquement sur la TNT. Toujours rien sur BFMTV et I-tele. Pourtant, le chargé de veille est catégorique dans la note qu’il a envoyée à 5h du matin : l’information est bien en train de remonter dans la presse nationale.

9h30 : Nadine Morano reçoit un sms de Lydia : « SOS Racisme va faire une manifestation monstre au parc de Reims. Regarde la télé à midi, ça va être énorme ». Nadine Morano serre le poing. La contre-attaque est en marche !

10h : Nadine Morano se sent pousser des ailes. En allant acheter sa baguette de pain, chez le boulanger maghrébin du coin (oui bon, c’est le seul à ouvrir le dimanche), elle remarque qu’il n’y a pas de croissants dans la vitrine. Elle explose : « Ah mais ça c’est trop ! Vous êtes une boulangerie islamiste c’est ça ? Charia et pains au chocolat ? Il n’y a pas de croissants parce que c’est contre vos valeurs morales ? Il va falloir vous intégrer monsieur, ici c’est la France ! J’exige des croissants, sinon je pique une crise ! ». Le boulanger la regarde partir en ouvrant de grands yeux : « Mais elle est complètement jetée celle là ? Hayyee Djamila, pourquoi il a fallu que tu donnes les croissants au camion des restos du cœur hier ? »

13h : Les mauvaises nouvelles s’enchainent pour Nadine. La manifestation n’a réuni que 7 personnes à Reims. Elles grelottaient sous un ciel morne. C’est pas vraiment un temps à sortir en maillot de bain. Pis, la version de l’agression islamiste est mise à mal. La police, la justice et même la victime réfutent tout caractère religieux dans l’attaque. Il s’agirait d’une banale embrouille de gamines, comme il y en a des dizaines chaque semaine.

15h : Nadine Morano convoque une nouvelle visio conférence :

-Nadine Morano : les amis, le vent est en train de tourner …

-Lydia Guirous : Ouais … Même SOS Racisme a arrêté d’utiliser le hashtag sur le maillot de bain. LeMonde a signé un article qui dit que tout s’est emballé pour rien. Ca va se retourner contre nous vous croyez ?

-Eric Ciotti : Meuh non, les français sont assez bêtes pour ne pas lire les démentis. Et on va alimenter la thèse du complot en disant que la justice est dans les mains de Taubira qui cherche à étouffer l’affaire. #OnNeNousDitPasTout

-Lydia Guirous : Ca marche, je dis à l’équipe d’e-reputation d’aller troller les articles de la presse nationale et les pages Facebook. Pfiou, on s’en sort bien.

20h : Nadine Morano se prélasse en attendant les lendemains qui chantent. En vérifiant ses réseaux sociaux elle voit que l’association « Chips et Nutella » l’interpelle sur Facebook « Hey Nadine, l’affaire du maillot de bain c’est avant tout de la grossophobie non ? La victime a dit à celle qui l’a invectivée qu’elle était trop grasse pour se mettre en maillot. Il est où ton féminisme Nadine ? Y’a que les belles gosses qui ont le droit de se mettre en maillot ? Ah tu m’énerves, je vais me faire un panini ! »

20h05 : Nadine Morano s’entraine à tourner sept fois la langue dans sa bouche devant son miroir, mettant ainsi un terme au week-end complètement fou des Républicains.



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn