Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn

VIDEO – Wafaa, réfugiée au Liban

Wafaa, syrienne, a dû fuir son pays. Elle vit aujourd’hui au Liban, un pays dont le tiers de la population se compose de réfugiés… 

Propriétaire d’une maison, une situation financière très confortable, des loisirs, des enfants qui ont les jeux derniers cri, elle s’est subitement retrouvée à dormir au Liban dans le hangar d’une famille, avec des poules et à même le sol. 

Mariée et 4 enfants, le plus dur pour elle aujourd’hui est la séparation des membres de sa famille. Ses deux fils sont en Turquie, son mari travaille dans un autre pays à l’étranger. 

Santé physique vs santé émotionelle

Elle a été recrutée par « Médecins sans frontières » pour travailler en tant que psychologue. Wafaa dit comprendre d’autant mieux le « lien entre la santé physique et la santé émotionnelle » qu’elle a elle-même éprouvé le besoin que « quelqu’un la soutienne, lui parle, la regarde et lui sourit » quand elle est arrivée. « Le plus important, c’est de savoir comment développer l’optimisme des réfugiés, leur redonner le sourire. »

Aujourd’hui, elle souhaite développer des programmes pour les femmes car « elles constituent la moelle épinière de leur famille. Si une femme va bien, elle est en mesure d’influencer positivement son mari, ses enfants et sont entourage. »

Son plus grand rêve ? Rentrer en Syrie, retourner dans son pays, sentir sa terre, la fleur de Jasmin…



Retrouvez la prairie sur fb/ThePrairie.fr et @ThePrairieFr



N’hésitez pas à partager l’article avec les boutons ci-dessous

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on LinkedIn